Lancés, à l’origine, par les poids lourds du e-commerce français, il semblerait que les French Days aient également fait des émules parmi les plus petits sites e-commerce cette année…



La seconde édition des « French Days », opération promotionnelle qui s’est tenue du 26 avril au 1er mai, s’est révélée très positive pour les sites e-commerce de taille intermédiaire si l’on en croit les chiffres récemment publiés par le spécialiste Oxatis, qui compte plus de 7 000 e-commerçants français parmi ses clients dont une majorité de PME.


Une augmentation moyenne du chiffre d’affaires de 27%

En moyenne, les clients d’Oxatis qui ont participé au French Days 2019 constatent une progression de leur chiffre d’affaires journalier de 27 %.

« Une progression du chiffre d’affaires très satisfaisante pour une opération qui reste encore nouvelle. Les French Days gagnent ainsi toute leur place dans le paysage e-commerce en Europe.»


précise Marc Schillaci, Président d’Oxatis. 


Une initiative française prometteuse, dans la lignée du Black Friday

Lancé en avril 2018 à l’initiative des grands acteurs nationaux comme la FNAC et Rueducommerce cet événement e-commerce se veut le pendant hexagonal du Black Friday.

Une démarche exclusivement française qui, malgré un démarrage un peu laborieux, commence à porter ses fruits et à être adoptée par les sites e-commerce de taille moyenne.

« Comme tout événement marketing nouveau il faut du temps pour que le dispositif rentre dans les mœurs et atteigne son niveau de maturité aussi bien côté consommateurs que commerçants. J’étais assez dubitatif au début en 2018, mais je voulais encourager cette initiative.

Force est de constater que nous avons eu de très bonnes surprises, l’année dernière nous avons connu une progression de 25 % des ventes et cette année nous avons enregistré entre 150 à 200 commandes par jour soit une progression encore plus forte avec 37 % de chiffre d’affaires supplémentaire. »


indique Marco Da Cruz le fondateur du site Hairstore (spécialiste des produits cosmétiques pour les cheveux).

Les données de trafic des sites e-commerce qui participent aux French Days montrent que le nombre de visiteurs moyen a progressé de 18% durant cette période.

Une tendance prometteuse qui confirme la notoriété grandissante de l’opération et laisse prévoir une progression encore plus  importante pour l’édition de l’année prochaine.


Les PME profitent de la dynamique des sites leaders

Les sites e-commerce leaders jouent véritablement un rôle de locomotive qui bénéficie à l’ensemble des sites marchands.

Leurs actions de communication ont permis de donner une visibilité à cette opération qui est ainsi en train d’acquérir sa légitimité en France.  

Dans le sillage des sites leaders les PME peuvent bénéficier, à moindre coût, d’un relais de croissance particulièrement utile dans une période traditionnellement creuse.


« On le constate très bien sur les journées du week-end car le samedi et le dimanche de mai sont des journées assez calmes en termes de ventes.

Nous avons reçu plus de 30 commandes par jour alors que sur l’année nous obtenons une moyenne de 18 commandes par jour, soit une augmentation de 67% »


confirme Paul Gruenais, Responsable d’Exploitation du site cimaises-et-plus.com.


Anticipation et réactivité comme clés du succès

Les sites qui ont le mieux tiré profit des French Days sont ceux qui avaient anticipé la période promotionnelle.  

« Le secret réside dans une bonne préparation » indique Marco Da Cruz.

« Nous nous sommes préparés en utilisant les mêmes règles que pour un Black Friday en déployant un plan marketing dédié à cette période, nous avons communiqué en amont avec des campagnes de mailings et de sms dédiés pour mettre en avant les promotions phares.

Nous avions également prévu des homes pages totalement personnalisées pour l’événement sur le site mobile et sur la version dekstop.

Par ailleurs durant ces 5 jours, nous avons été très actifs sur les réseaux sociaux avec un publication toutes les deux heures au sujet des offres réalisées en partenariat avec nos marques.

Grâce au SaaS tous les enjeux de rapidité, de fiabilité, de performances étaient gérés par notre solution et nous avons pu ainsi nous concentrer avec succès sur notre dispositif marketing »


# à lire aussi...

Les solutions ecommerce préférées des TPE / PME

Logiciels e-commerce, routeurs d’emails, marketplaces ou encore solutions de paiement… Vers quels…

Les sites marchands sont la première cible des hackers

Entre mai et décembre 2018, les cybercriminels ont dirigé plus de 10…

L’IA et le Vocal vont casser les codes de la vente en ligne

Avec un marché qui devrait atteindre les 70 milliards de dollars d’ici…