Pour l’ouverture du salon E-Commerce Paris 2016, voici 5 bonnes pratiques à adopter pour optimiser le succès de ses campagnes emailing dans le cadre d’une stratégie e-commerce.

 

 

 

Une tribune de Judy Boniface, Directrice Marketing, Mailjet

 

 

 

 

Second levier le plus utilisé par les e-commerçants français pour générer du trafic vers leur site web après le référencement naturel, l’emailing demeure un canal marketing incontournable et performant.

En effet, il s’agit pour les responsables marketing du premier canal en termes d’usage et de retour sur investissement puisqu’ils jugent eux même à 73% le ROI de l’email « bon », voire « excellent ».

 

1. Votre base, c’est la base

Une bonne liste de contacts est la clé d’une campagne d’emailing réussie. Posez-vous les bonnes questions et regroupez ces informations afin de pouvoir les exploiter : quelles sont les habitudes d’achat de vos contacts ? Depuis combien de temps sont-ils clients ? Combien de commandes ont-ils passées chez vous ?

Misez alors sur une liste qui ne contient que des contacts potentiellement intéressés par votre marque et vos produits et dont vous maîtrisez la provenance : les destinataires ayant explicitement donné leur accord pour être contactés (procédure d’opt-in).

Méfiez-vous surtout des sites spécialisés dans la vente ou la location de bases emailing. En plus d’être déconseillée par les FAIs, cette pratique se traduit souvent par de l’argent perdu, couplé à des risques de blacklisting.

 

2. Rien de plus frustrant que de ne pas pouvoir lire la fin d’une

On ne dira jamais assez combien il est important, lorsque vous concevez une campagne d’emailing, de vous assurer qu’elle s’affiche correctement sur tous les écrans du quotidien.

Quel effet pourriez-vous avoir avec un email efficacement conçu mais difficilement lisible sur la moitié des smartphones existants ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Aujourd’hui, 65 % des emails sont d’abord ouverts sur un appareil mobile. Et avec 75 % des lecteurs susceptibles de supprimer les emails qui ne s’affichent pas correctement sur leur écran, vous comprendrez l’importance de s’attacher au design de votre campagne pour qu’elle touche correctement votre lectorat.

En un mot : il faut la concevoir pour qu’elle s’adapte aux différents environnements.
N’hésitez pas à y ajouter des visuels et des emojis : une image pèse souvent bien plus que des mots.

 

3. Personnaliser, c’est la clé

Si vous voulez optimiser les résultats de vos emails, servez-vous des données dont vous disposez pour envoyer des emails pertinents à vos contacts. Ainsi, vous pouvez vous appuyer sur les coordonnées, données comportementales et historiques d’achats pour adapter vos messages au contexte de chaque destinataire.

Commencez avec les données déjà à votre disposition, puis enrichissez votre base dès que vous obtenez de nouvelles informations.

Pour être sûr d’envoyer des contenus pertinents qui intéresseront vos destinataires, pensez également à segmenter votre base de contacts en les groupant par liste d’affinités, âge, habitudes d’utilisation de vos services…

 

4. Les emails automatiques, c’est fantastique !

Pour assurer la réussite de votre stratégie marketing, il est essentiel de contacter vos clients au bon moment. Accueillir de nouveaux inscrits, interagir avec les clients à des moments clés, récompenser leur fidélité et les relancer sont autant de tâches quotidiennes et chronophages pour les responsables marketing.

Avec l’email automation, ce type de messages est alors déclenché automatiquement selon des scénarios prédéfinis (suite au premier achat, pour un anniversaire, en fonction de la météo…) et permet donc une personnalisation avancée des messages et un accompagnement au plus proche du client.

De plus, d’après une étude menée par Forrester Research, les marketeurs mettant en place une solution d’automatisation augmenteraient leurs ventes de près de 10%.

 

5. Les emails transactionnels, c’est exceptionnel !

Les emails dit « transactionnels » (confirmation d’inscription à une newsletter, confirmation d’achat ou encore rappel de mot de passe) sont souvent négligés par les responsables marketing ou directement pris en charge par le SI.

Pourtant ces emails constituent un point de contact indispensable avec le client et offrent de nombreuses opportunités en termes de fidélisation et de développement des ventes.

Ainsi, en proposant à vos clients des emails au design élaboré et personnalisé, en leur donnant la possibilité de vous dire ce qu’ils pensent de vos produits ou en ajoutant des liens vers vos réseaux sociaux, ces emails transactionnels peuvent se transformer en vecteurs de trafic vers votre de site tout en renforçant votre image de marque.

 

Sur le même sujet, découvrez également notre guide dédié aux e-commerçants

 

 

 

 

# à lire aussi...

Comment faire de l’email son premier levier de vente ?

Ciblage, objet, message, conversion, délivrabilité et optimisation des campagnes… Découvrez, dans ce document exclusif de…

RGPD : les Français réclament des sanctions plus sévères pour les marques

Le 25 mai 2018, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des…

Délivrabilité et engagement sont liés

Une nouvelle étude révèle le lien direct entre l’engagement de l’abonné et…

L’email reste le canal préféré des clients

Le SNCD vient de publier les résultats de sa dernière étude sur…