Si le succès des applications mobiles ne se dément pas, il devient aujourd’hui de plus en plus difficile de se démarquer de la concurrence dans ce domaine.

L’investissement publicitaire ne suffit plus à faire d’une app un succès à lui seul et les marques doivent désormais avant tout penser expérience utilisateur et storytelling pour parvenir à engager les mobinautes…

 

 

Avec près de 139 milliards de dollars de recettes prévues d’ici 2021, les applications mobiles ont le vent en poupe depuis plusieurs années déjà.

Grâce aux campagnes de publicité in-app, qui enregistrent un taux de conversion 70% plus élevé que les campagnes mobiles traditionnelles, les marques se sont vues obligées d’investir dans cette nouvelle forme de communication.

Elles sont pourtant bien loin de convaincre les utilisateurs puisque 97% des visiteurs quittent les applications sans avoir effectué d’achat.

Car, comme le rappelle Cheerz, application d’impression de photos au succès grandissant, “être une app que les gens gardent dans leur tél, ça se mérite“.

Mais qu’est-ce qui fait le succès d’une app et comment pousser son taux de conversion ? Voici quelques éléments de réponses…

 

Se concentrer sur l’expérience utilisateur : l’exemple Zalando

Zalando, leader européen de l’e-commerce de mode, est devenu en 2016 “mobile first” : plus de 60% de son trafic passe par son application mobile.

Fort de ce succès, la marque a décidé d’investir dans son développement, se concentrant non pas sur les offres promotionnelles, mais sur l’inspiration, le sens de la communauté et l’engagement.

L’application, au design sobre et minimaliste, est avant tout une expérience d’achat inédite pour l’utilisateur.

Responsive, l’app s’ouvre sur un fil d’actualité qui propose des carnets de tendance, suivi de recommandations personnalisées, et la possibilité de partager d’un seul clic ses découvertes par mail ou sur les réseaux sociaux.

L’app Zalando disponible notamment sur l’Iphone ne s’arrête pas là en proposant une option “Recherche de photos” qui permet de photographier un look et de trouver des produits similaires sur le site, ou encore une fonction “Scanner” qui donne la possibilité de trouver un article au meilleur prix.

Tout est fait pour inciter à l’achat tout en engageant l’utilisateur dans une démarche de partage. En partageant leurs achats et leurs looks, notamment sur Instagram, les utilisateurs créent d’eux-mêmes une histoire autour des vêtements.

Nous n’avons plus affaire à un simple catalogue, mais à un storytelling savamment mis en scène.

 

Le Storytelling, clé du succès de l’application My Little Paris.

Le meilleur moyen d’engager les utilisateurs sur une application est de rester proche d’eux, notamment grâce aux réseaux sociaux.

La publicité sur Snapchat a progressé de 593% au premier trimestre 2017, tandis que les Instagram Stories séduisent de plus en plus.

Car les Stories, courtes vidéos publicitaires qui engagent l’utilisateur pour le rediriger vers une application, forment un récit qui réinvente les marques.

Elles leur permettent de capter l’attention du consommateur et de lui proposer un contenu exclusif. Ces Stories vont même jusqu’à introduire l’internaute au cœur de l’histoire en lui dévoilant un message personnalisé ou en utilisant son avatar pour le placer dans les scènes de la vidéo.

Ce storytelling est également primordial pour les publicités in-app.

C’est ainsi que My Little Paris a d’ailleurs réussi à s’implanter dans l’e-commerce et à se faire connaitre dès 2013 sur les apps stores, en lançant plusieurs applications, dont certaines éphémères.

My Little Paris propose ainsi via l’application Tapage une surprise par jour aux utilisateurs. En créant un univers à part et une connexion émotionnelle avec ses utilisateurs, l’app est devenue une “love brand“, avec plus de 2 millions de téléchargements en 2016 et 200 000 consultations uniques par jour.

Une success story puisque My Little Paris, créé avec un capital de 5000 euros, représente aujourd’hui plus de 30 millions de chiffre d’affaire sans jamais avoir eu recours à de la publicité externe.

Les utilisateurs se tournent donc désormais vers les applications qui non seulement les inspirent, mais leur permettent de s’engager activement, laissant de côté les campagnes mobiles traditionnelles…

 

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !