Les soldes d’hiver viennent de se terminer et, d’après les premiers chiffres de ventes, cette période de promotions aura encore su attirer les consommateurs cette année, du moins sur le web…

 

Le Webloyalty Panel, qui regroupe plus de 30 sites de e-commerce parmi les leaders français, dresse un bilan en légère progression de cette édition des soldes d’hiver.

D’après ses chiffres, qui proviennent de mesures relevées entre le 9 janvier et le 18 février 2019, les ventes sont en légère progression cette année, même si les dernières semaines de démarques n’attirent plus les foules…

 

Des soldes calqués sur la progression du e-commerce

Les soldes ont enregistré une progression du volume d’achat de 12% par rapport à la même période l’année précédente.

Cette croissance est pratiquement la même que celle observée pour l’ensemble des ventes en ligne en France cette année par la Fevad.

L’engouement des consommateurs est donc plus à chercher du coté du e-commerce en général que de la période des soldes en elles-mêmes, de plus en plus concurrencée par des opérations promotionnelles comme le black friday.

Autre similitude forte avec le secteur de la vente en ligne au global : le développement du m-commerce. 37% des commandes ont été passées sur mobile – ce chiffre atteignant même 39% lors de la 5ème démarque…

 

Un essoufflement sur la durée

72% des commandes ont été réalisées entre la 1ère et 4ème démarque, la période la plus dynamique étant la 1ère semaine (22% du volume global de commandes sur toute la période des Soldes d’hiver 2019).

Un chiffre qui tombe à 12% lors de la semaine de la 6èmedémarque, signe que la durée des soldes n’est peut-être plus pertinente aujourd’hui.

Le jour de la dernière démarque enregistre par exemple une baisse des commandes de – 54% par rapport au 1er jour des Soldes.

A noter également que 30% des achats ont été effectués le weekend, dont 55% les dimanches.

 

Rodolphe Oulmi, Directeur Général de Webloyalty France, commente :

“La progression du volume de commandes en ligne pendant les soldes d’hiver 2019 vs 2018 est alignée avec l’évolution du secteur sur l’année complète. 

Nous notons une fois de plus chez Webloyalty que les Français ont majoritairement effectué leurs achats en ligne lors de la 1ère démarque ; les 2 dernières semaines de promotions ne jouant quasiment plus d’effet booster pour les ventes, cela vient confirmer la pertinence de réduire la durée des soldes de 6 à 4 semaines.”

 

 

 

# à lire aussi...

Retour sur le succès des marques “D2C”

Le Slip Français, Ma Petite Mercerie, Cheerz… Une étude revient sur le…

Vitesse et UX : un impact direct sur les ventes

C’est une évidence : la vitesse de chargement d’un site web a…

L’e-commerce international est en plein boom

L’e-commerce international connaît une croissance exceptionnelle depuis 2015 où il atteignait déjà…

Le M-commerce pèse plus de 20 Mds d’euros en France

En 2019, les ventes sur mobile vont s’élever à 20.386 milliards d’euros,…

Transformation Numérique : Des entreprises sous pression…

Un tiers des entreprises craint de devoir mettre la clé sous la…