Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Streaming: les Français finalement favorables à la publicité

55 % des spectateurs français se disent favorables à un abonnement gratuit ou moins coûteux subventionné par la publicité….


Selon une nouvelle étude menée par YouGov et The Trade Desk, leader mondial des plateformes indépendantes d’achats médias, 55 % des spectateurs français se disent favorables à un service gratuit ou moins coûteux subventionné par la publicité.

Des résultats d’autant plus parlants que l’inflation mine le pouvoir d’achat des Français et donc leur capacité à multiplier les budgets d’abonnements…


Streaming : un essor confirmé

Si la télévision traditionnelle reste le canal privilégié pour 75 % des Français, le streaming gagne de plus en plus de terrain.

Les progrès technologiques, la montée en puissance des contenus premium et la pandémie mondiale sont probablement les trois principaux facteurs ayant accéléré la croissance du streaming vidéo et de la TV connectée (CTV) dans le monde entier.

La France n’est pas en reste. Ainsi, en un an, 41 % des Français déclarent regarder plus souvent la télévision en streaming, tandis que 37 % se détachent de la télévision linéaire.

Des chiffres tirés essentiellement par les 18-34 ans : 79 % regardent des contenus en streaming et 69 % y passent jusqu’à deux heures par jour, tandis qu’ils ne sont plus que 58 % à avoir regardé la télévision linéaire au cours de l’année écoulée.

A l’inverse, sans grande surprise, 85 % des plus de 55 ans déclarent avoir regardé la télévision linéaire contre 42 % du contenu en streaming au cours de l’année écoulée. Quant aux 35-54 ans, ils sont un peu plus nombreux à regarder la télévision linéaire (76 %) que les émissions en streaming (66%).


Les contraintes budgétaires présagent d’un paysage vidéo de plus en plus financé par la publicité

Face à une abondance de contenus et un budget contraint, les Français sont obligés de faire des choix.

Près des deux tiers (57 %) déclarent ne pas être prêts à dépenser plus de 30 € par mois en abonnements.

D’ailleurs, c’est principalement à cause du coût que 31 % des sondés se désabonnent des plateformes de streaming payantes, tandis que 14 % envisagent de le faire.

Autre écueil pour les plateformes, le partage de compte : 16 % confessent se connecter sur Netflix avecle login d’une autre personne, 24 % pour Disney+ ou encore 22 % pour myCANAL.

Pour répondre aux attentes des consommateurs et enrayer la baisse des abonnements, les grandes plateformes ont ainsi lancé ou annoncé le lancement de nouvelles offres, financées en partie par la publicité.

D’après cette étude en effet, 55 % des téléspectateurs français préféreraient un service gratuit financé par la publicité ou un service moins coûteux subventionné par des publicités personnalisées.

68 % se disent également favorables à la publicité s’ils peuvent ensuite regarder gratuitement un épisode entier sans interruption.

D’ailleurs, 60% des Français interrogés possédant un compte Netflix se déclarent tentés par la formule d’abonnement moins chère avec publicité.


Le sport s’exporte en streaming

En sport aussi, les habitudes évoluent et le streaming gagne des adeptes.

En France, 42 % des téléspectateurs français déclarent avoir regardé du sport en direct en streaming (ou autres canaux non traditionnels) au cours de l’année écoulée, soit un potentiel de 27 millions de personnes qui choisiraient ces canaux non traditionnels comme moyens privilégiés pour regarder des compétitions sportives.

François-Xavier Le Ray, General Manager France de The Trade Desk, explique :

« L’essor de la télé connectée a redéfini le canal le plus puissant de la publicité. Elle offre aux annonceurs de nouvelles opportunités d’augmenter leur couverture et d’atteindre des audiences nouvelles, diversifiées, notamment les jeunes, sur de multiples écrans.

Bien que la multiplicité des plateformes et des contenus disponibles entraine davantage de fragmentation, les plates-formes d’achats médias en programmatique y apporte une solution. Elles ont été conçues pour prendre en compte plusieurs canaux et choisir les bonnes impressions au bon moment pour contribuer au succès d’une campagne.

Ainsi, en télé connectée, les publicités sont ciblées avec davantage de précision qu’en télévision linéaire. »







Méthodologie :

The Trade Desk s’est associé à YouGov et a interrogé 1 013 individus âgés de 18 ans et plus, vivant en France, entre le 9 juin 2022 et le 22 juin 2022 afin d’étudier les habitudes télévisuelles des spectateurs et leur rapport à la publicité.







# A lire aussi ...

Digital

Au niveau mondial un internaute passe environ 20mn de moins par jour sur le web même si l'usage des réseaux sociaux explose...

Insights

Progression du nombre d'abonnés, profils d'utilisateurs, plateformes préférées... Retour sur les chiffres clés de la SVOD en France.

Insights

Traversés par deux années de pandémie mondiale, les rythmes de vie et les habitudes des Français ont connu des mutations sans précédent, en mode...

Insights

Réduction des dépenses en habillement et loisirs, recherche de petits prix, rationnement des dépenses alimentaires : ce qui a changé dans les comportements de consommation...

Publicité