Alors que plus de 90% des consommateurs nourrissent des inquiétudes concernant les achats sur les réseaux sociaux, près d’un tiers d’entre eux les utilisent néanmoins dans ce but, selon une nouvelle étude MarkMonitor.



L’étude de MarkMonitor, filiale de Clarivate Analytics et leader mondial de la protection des marques d’entreprise, révèle que les consommateurs s’inquiètent essentiellement de :

  • la sécurité des paiements (59 %),
  • la qualité des produits (56 %),
  • la sécurité de leurs informations personnelles (55 %)
  • l’achat de contrefaçons (47 %).



Des craintes fondées

Les craintes autour des achats sur les réseaux sociaux sont fondées : 31 % des consommateurs indiquent avoir déjà acheté un faux sur Internet et, parmi eux, 23 % l’ont fait sur les réseaux sociaux.

En outre, 63 % des consommateurs pensent que les marques, les places de marché et les réseaux sociaux n’en font pas assez pour les protéger des faussaires, des escrocs et autres cybercriminels.

Ce chiffre a notamment une incidence sur les décisions d’achat via les réseaux sociaux.

Des éléments de réassurance

La réputation de la marque est le facteur d’influence le plus cité (55 %), suivi des avis d’autres consommateurs (48 %) et du degré d’appréciation de ce canal par des amis et des proches (34 %).

Les recommandations par des influenceurs jouent également un rôle pour près d’un quart (23 %) des participants à l’enquête.

« Les réseaux sociaux suscitent un intérêt croissant en tant que canal d’achat. C’est pourquoi les achats sur ces plateformes sont susceptibles d’augmenter à l’avenir .

Notre étude met en lumière le fait que, quel que soit le canal où ils font leurs achats, les cyberconsommateurs sont toujours la cible de contrefaçons et attendent d’en être protégés par les marques et les réseaux sociaux. »

, commente Chrissie Jamieson, VP Marketing de MarkMonitor.


De la confiance raisonnée

L’étude révèle également que les consommateurs restent confiants dans certains aspects des achats via les réseaux sociaux.

Deux tiers (66 %) d’entre eux disent avoir confiance dans les informations présentées par les sites marchands sur ces plate-formes, tandis que 30 % se sentent à l’aise pour régler un achat par carte bancaire.

Cependant, s’ils n’hésitent pas à acheter des vêtements, des accessoires pour la maison ou des appareils électroniques via les réseaux sociaux, il existe néanmoins certains articles qu’ils n’achèteraient jamais par ce canal, notamment des bijoux (27 %), des réservations de vacances (27 %), des produits de santé (26 %) et même des billets (24 %).



L’enquête commandée par MarkMonitor a été réalisée en ligne, en août 2019, par le cabinet d’étude de marché indépendant Vitreous World auprès d’un échantillon de 2603 consommateurs dans cinq pays (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Etats-Unis), en vue de recueillir leurs expériences et opinions au sujet des achats sur Internet, de la sécurité et du rôle des marques.

Le rapport complet de l’étude est disponible ici


# à lire aussi...

L’influence en B2B : une affaire de gourou?

Le recours aux influenceurs fait désormais partie intégrante de la stratégie marketing des marques,…

Marketing : la tendance est à l’Influence…

En une année, le nombre d’influenceurs collaborant avec des marques a plus…

Les Français et les influenceurs: «Je t’aime, moi non plus»…

Rakuten Marketing a voulu examiner de près la relation entre les consommateurs…

15 chiffres à connaître sur le marketing d’influence

Impact des influenceurs selon les plateformes utilisées, résultats constatés ou encore mode…