Infographie | Les tendances conso de cette fin d’année

E-commerce, magasins ou phygital... Quelles seront les grandes tendances de consommation des Français en cette fin d'année au contexte si particulier ?


Adot vient de publier les résultats exclusifs de son étude concernant les grandes tendances et préférences de consommation des Français pour cette fin d’année 2020.



La majorité des consommateurs mèneront leurs recherches en ligne


La crise sanitaire que nous traversons à bouleversé les comportements des Français et a largement accentué leur consommation média.

Depuis le confinement, le temps passé sur des contenus en ligne a augmenté de près de 70%. Cette tendance se confirme en cette fin d’année, et c’est désormais près de 80% des Français qui affirment effectuer des recherches en ligne avant de finaliser leurs achats, et plus de 55% le font sur des devices mobiles (smartphone ou tablettes).

Les Français comptent favoriser le e-commerce

 
Dans un contexte sanitaire inédit et instable, les Français se tournent de plus en plus vers le e-commerce pour effectuer leurs achats. A ce titre, c’est près de 2 Français sur 3 qui affirment vouloir finaliser leurs achats de fin d’année directement en ligne.

Cette part importante s’explique essentiellement par la limitation du nombre de clients dans les magasins et également par la crainte d’être en contact avec un nombre important d’individus.

Les grands magasins et les centres commerciaux continuent de séduire

Même si 62% des Français confirment qu’il privilégieront le commerce en ligne pour les fêtes de fin d’année, 38% des consommateurs se rendront bien en magasin pour finaliser leurs achats. A ce titre, ce sont bien les grands magasins et les centres commerciaux qui seront privilégiés par 57% des consommateurs

Très plébiscités pendant le confinement, les commerces de proximité seront moins prisés en cette fin d’année, avec seulement 8% de considération de la part des Français.

Enfin, de plus en plus de consommateurs affirment se tourner vers des formules hybrides, mixant l’achat en ligne et le retrait en magasin. Cela sera notamment le cas pour 12% des consommateurs d’ici fin 2020.