Le e-commerce poursuit son développement en France et cette croissance semble génératrice d’emplois. Selon la dernière étude Oxatis-KPMG, 21% des sites marchands prévoient de recruter en 2016, ce qui devrait créer quelques 37 450 emplois…

 

Confirmant sa forte croissance en 2015, le secteur du e-Commerce enregistre cette année une progression du chiffre d’affaires global de 14% en France, soit plus de 60 milliards d’Euros, (contre +11,5% en 2014) et une hausse des transactions en ligne de 19% soit 835 millions d’euros en 2015 contre 700 millions d’euros en 2014 (chiffres Fevad).

Et non seulement cette croissance à 2 chiffres est génératrice d’emplois, mais elle est aussi une opportunité pour créer son activité.

 

L’e-commerce, première source de création d’emplois en France en 2016

Selon la dernière étude Oxatis-KPMG qui décrypte le profil et les usages du e-commerçant TPE/PME en 2016, 13% des e-commerçants ont embauché en 2015 (contre 7% en 2014), soit 23 000 emplois créés.

Et les perspectives d’embauches sont encore plus favorables pour 2016, avec 21% des sites marchands qui prévoient des recrutements, soit la création de 37 450 emplois.

 

INFO-EMPLOI-2016

 

25% des e-Commerçants se sont lancés dans l’e-Commerce pour créer leur activité

Selon cette étude, 25% des e-Commerçants ont choisi l’e-Commerce pour créer leur entreprise (+2 points par rapport à l’année dernière).

C’est donc un secteur qui facilite aussi l’entrepreunariat.

Les principales raisons qui motivent les créateurs d’entreprises à se lancer dans l‘e-Commerce sont notamment :

  • Le e-Commerce est une activité rentable : elle l’est de plus en plus, en 2015 avec 40% marchands rentables (+10 points par rapport à 2014) et 75% à l’équilibre.
  • Le e-Commerce permet d’organiser à sa convenance son temps de travail, pour 16% d’entre-eux et de réduire les coûts d’infrastructure pour 22%.
  • Le e-Commerce permet de tester une nouvelle idée, pour 10% d’entre-eux
  • Le e-Commerce permet d’exporter facilement : selon la Direction Générale du Trésor, 12% des PME en France exportent, alors que 55% des e-Commerçants vendent à l’international, soit une proportion 4,5 fois plus élevée.
  • Le e-Commerce permet de vendre en BtoB : la part des e-commerçants qui vendent aux professionnels s’accroît d’année en année, avec un total de 53% qui vendent aux professionnels en 2015 (49% en 2014) . 8% ont un site dédié à la vente aux professionnels et 45% vendent à la fois en BtoB et en BtoC (40% en 2014).

 

« Notre étude démontre que les e-commerçants se professionnalisent et deviennent des champions du commerce dans un marché en forte croissance avec +14%. Cette maturité leur permet de s’inscrire dans une croissance durable et de prévoir d’embaucher fortement en 2016. D’autre part, ce dynamisme attire les créateurs d’entreprises, certainement car ils trouvent des solutions techniques simples et efficaces pour les accompagner dans leur projet et réussir en e-Commerce » note Marc Schillaci, PDG d’Oxatis.

L’étude compète est disponible ici

 

 

# à lire aussi...

Qui sont les addicts du shopping en ligne?

Le e-commerce continue de se développer au point que certains consommateurs déclarent…

En France, 60% des sites e-commerce sont rentables

Près de 6 sites marchands sur 10 ont atteint leur seuil de…

Comment Google compte se différencier d’Amazon

Voici maintenant quelques semaines que Google prépare le lancement de son nouveau…

Le mariage de raison des magasins et du e-commerce

Avec le commerce omnicanal, points de vente et e-commerce additionnent leurs forces…