/

Comment et pourquoi disparaître d’Internet

Un expert en confidentialité numérique vous explique toutes les étapes à suivre pour faire disparaître votre présence en ligne.



Abus, harcèlement, intimidation ou bien le souhait de faire disparaître un tweet déplacé publié il y a plusieurs années ou de supprimer une photo peu flatteuse sur Facebook …

Voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles tout un chacun peut avoir envie d’effacer son empreinte numérique et prendre le contrôle de ses appareils.

Les réseaux sociaux sont devenus de gigantesques aspirateurs de données qui savent presque tout de nos habitudes et de notre comportement en ligne. Lorsque vous partagez du contenu, quel qu’il soit, vous renoncez généralement à son contrôle.

« Il aura beau vous appartenir, il sera extrêmement difficile de déterminer qui y aura accès et à quoi il servira »

prévient Daniel Markuson, expert en confidentialité numérique chez NordVPN.



Effacer ses traces en ligne est un long périple, avec de nombreuses escales en cours de route. Daniel Markuson propose ici un guide étape par étape sur la manière d’effacer vos informations personnelles sur Internet :


#1 – Supprimez vos comptes sur les réseaux sociaux que vous n’utilisez pas ainsi que vos profils sur les sites d’achats en ligne, de rencontres et autres.


La désactivation de votre compte ne supprime pas les données, mais dissimule votre profil à vos amis et aux recherches. Toutefois, si vous souhaitez vraiment disparaître, vous pouvez choisir de supprimer définitivement votre profil ainsi que toutes les informations, articles enregistrés, photos, commandes et messages.


#2 – Supprimez vos informations directement sur les sites web.


Supprimer un compte est relativement simple, mais vous pouvez aller plus loin. L’étape suivante consiste à contrôler et à nettoyer tous les sites web hébergeant vos informations.

Dressez tout d’abord une liste de tous les sites sur lesquels vous pensez vous être engagé activement à un moment ou un autre (en créant des connexions, en laissant des commentaires, en répondant à des messages sur des forums, etc.).


#3- Désactivez les courtiers en données.


La recherche de données personnelles sur Internet et leur vente est devenue une industrie très lucrative. Il existe deux façons de procéder : la méthode manuelle et la méthode automatisée.

Vous avez la possibilité de vous exclure manuellement des courtiers en données, un par un, ou d’utiliser des services comme DeleteMe, vous permettant de vous exclure automatiquement des bases de données.


#4 – Supprimez les résultats de recherche indésirables.


Lutter contre Google peut sembler une cause perdue d’avance, alors qu’en fait, l’entreprise dispose déjà des outils nécessaires pour vous aider à éliminer les résultats indésirables du Web.

Si, par exemple, un tiers divulgue vos données sensibles, Google a mis en place une procédure permettant de supprimer ces informations des résultats de recherche.


#5 – Désactivez vos comptes de messagerie.


Cette étape est l’une des dernières du processus, car vous avez besoin de votre adresse électronique pour effectuer les étapes précédentes, notamment pour supprimer les comptes associés à votre e-mail.

« La maîtrise de vos informations numériques ne concerne pas seulement les informations que vous mettez en ligne. Le contrôle sur la collecte passive de données effectuée par les entreprises est également important »

ajoute Daniel Markuson,




Que faire pour éviter la collecte de données ?


Il existe de nombreuses autres mesures que vous pouvez prendre pour limiter le partage et la diffusion de vos données en ligne. Voici les recommandations de Markuson en la matière :


  • Limitez votre utilisation des réseaux sociaux. Si la confidentialité est votre priorité, oubliez les réseaux sociaux. L’essor du data-scraping biométrique (certaines sociétés construisent leurs bases de données de reconnaissance faciale à partir d’images récupérées sur Facebook et Instagram) démontre que les réseaux sociaux constituent une menace considérable pour la vie privée.


  • Utilisez des navigateurs respectueux de la vie privée. Google Chrome a beau être le plus important navigateur actuellement, d’autres options existent. Des navigateurs tels que Brave et DuckDuckGo offrent une expérience de navigation plus privée, en bloquant les publicités et les traqueurs.


  • Utilisez un VPN. Un VPN chiffre vos données de navigation et dissimule votre adresse IP, afin que vos données demeurent invisibles et ne puissent pas être exploitées par des sociétés de marketing. Bien que les mauvaises habitudes sur Internet soient potentiellement source de problèmes, un VPN permet de préserver la confidentialité et la sécurité de vos activités.