Selon Anne Thétierdirecteur général en charge du Trading, «2013 sera une année compliquée pour les dispositifs traditionnels». Si l’activité publicitaire continue de fléchir à un rythme soutenu, la publicité sera dynamisée par les médias de la mobilité et de l’interactivité.

Les médias ayant la capacité de générer du trafic sur les points de vente auront eux la légitimité de maintenir le ROI des annonceurs.

Ainsi OMG prévoit une baisse de 4,1% des investissements publicitaires sur l’ensemble des médias. Celle-ci serait tirée par la TV classique et par la presse qui afficheraient la même baisse (-6,5%). La publicité extérieure et le cinéma sont aussi prévus à la baisse (-2,5% et -2%). La radio nationale est estimée stable à 0%.

Le display serait en croissance (+3%) et les investissements sur mobile augmenteraient de +65%.

# à lire aussi...

Enceintes vocales : 3,2 millions d’utilisateurs en France

Les enceintes à commande vocale parlent désormais à tout le monde… ou…

Relation client : 10 astuces pour (bien) utiliser les applications de messaging

Les services client devraient recevoir cette année plus de demandes entrantes via…

Les mauvaises nouvelles font toujours vendre…

Une étude internationale montre que les mauvaises nouvelles restent prépondérantes dans le…

Les entreprises qui attirent le plus les Millennials

Une étude de l’institut YouGov dresse la liste des 10 entreprises pour…