Selon Anne Thétierdirecteur général en charge du Trading, «2013 sera une année compliquée pour les dispositifs traditionnels». Si l’activité publicitaire continue de fléchir à un rythme soutenu, la publicité sera dynamisée par les médias de la mobilité et de l’interactivité.

Les médias ayant la capacité de générer du trafic sur les points de vente auront eux la légitimité de maintenir le ROI des annonceurs.

Ainsi OMG prévoit une baisse de 4,1% des investissements publicitaires sur l’ensemble des médias. Celle-ci serait tirée par la TV classique et par la presse qui afficheraient la même baisse (-6,5%). La publicité extérieure et le cinéma sont aussi prévus à la baisse (-2,5% et -2%). La radio nationale est estimée stable à 0%.

Le display serait en croissance (+3%) et les investissements sur mobile augmenteraient de +65%.

# à lire aussi...

Le e-commerce connait-il ses premières limites ?

Choix, prix, rapidité, praticité… Le e-commerce semble totalement en phase avec les…

Quand l’innovation écorne l’image de marque…

Automatisation, social media, IA, CX… Aujourd’hui, les marques se sont lancées dans…

[Infographie] Quels KPIs pour la relation client ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans leurs outils de relation…

IoT : les 5 secteurs les plus impactés

L’Internet des Objets (ou IoT) est en train de bouleverser tout un…