C’est une première en France. Selon Google, les recherches sur téléphone portable ont dépassé les requêtes sur ordinateur depuis le mois d’août dernier. 

Ce “mobile moment” concerne tous les secteurs d’activités, l’occasion pour la firme de Mountain View de rappeler l’importance de la vitesse sur mobile.

 

 

« Il s’agit d’un tournant suite à l’évolution croissante des usages des consommateurs et qui nous fait dire aujourd’hui à quel point les marques et leurs agences doivent intégrer le mobile dans leurs stratégies de communication », explique Jalil Chikhi, Industry Director chez Google.

 

L’impact de la vitesse sur mobile

De fait, la moitié des utilisateurs sont susceptibles d’abandonner leur visite mobile si la page prend plus de trois secondes à se charger, selon une nouvelle étude que le géant américain vient de dévoiler.

 

 

 

L’Europe encore trop lente

Et une comparaison de la vitesse de chargement des pages dans 15 pays d’Europe et du Proche-Orient révèle que la vitesse de chargement d’un site mobile est en moyenne de neuf secondes. Autrement dit, il y a encore des progrès à faire.

 

 

En France ce temps moyen est de 8,8 secondes, ce qui nous place en 7ème position, juste au-dessus de la moyenne européenne.

 

Les géants du Net poussent à l’optimisation mobile

 

Dernière analyse fournie par cette étude: la vitesse des pages mobiles semble aussi dépendre du secteur d’activité des sites.

Ainsi, en France, les sites mobiles les plus rapides sont les sites de petites annonces (7,3 secondes). Le secteur le moins rapide est celui des sites de marques de grande consommation.

 

Jalil Chikhi déclare que:

« Le “mobile moment” pour tous les secteurs d’activité en France est l’occasion de souligner à nouveau l’importance du mobile, et de conseiller l’industrie pour bien saisir cette opportunité, notamment en terme de vitesse »

 

Il est vrai que Google comme Facebook développent depuis plusieurs années des technologies, AMP et Articles, pour pousser les éditeurs et marques à rediriger directement leurs contenus sur leurs serveurs, ce qui réduit leur temps chargement (et accroît un peu plus l’emprise des gafa sur le web par la même).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !