Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Avis d'expert

Réseaux sociaux : la connaissance de l’audience passe avant les statistiques

Créer des contenus qui plairont aux différents algorithmes des réseaux sociaux n’est aujourd’hui plus suffisant pour se démarquer…



Par Brian Kavanaugh, Directeur Global Field and Customer Marketing, Bynder



Nous en avons tous fait l’expérience : ces dernières années, les réseaux sociaux ont énormément gagné en influence.

Qu’il s’agisse de faire rayonner une marque, de faire connaître des produits ou d’engager la conversation sur des sujets divers et variés, ils sont désormais devenus incontournables.

Une marque qui n’est pas présente sur les réseaux sociaux existe-t-elle d’ailleurs vraiment ?


Comprendre et fidéliser son audience : les premières étapes d’une relation de confiance

Aujourd’hui, la capacité à comprendre son audience et à se démarquer en créant des contenus qui répondent aux attentes des consommateurs est une condition de survie dans un environnement de plus en plus compétitif.

Selon le dernier rapport Sprout Social, 9 consommateurs sur 10 achètent les produits d’une marque qu’ils suivent sur les réseaux sociaux.

Suivre les dernières nouveautés d’une marque sur les réseaux, que ce soit Instagram, Facebook ou TikTok, est un premier pas pour les consommateurs.

Les réseaux sociaux sont comme une porte d’entrée permettant une première approche, marquant une forme d’intérêt, mais peuvent aussi être des plateformes nourrissant leur fidélité croissante en poursuivant et développant l’expérience client.

Études statistiques, conseils sur quand poster, recommandations sur les types de contenu partager, comment mieux engager son audience…

Ces articles continuent de faire le bonheur de certains. S’il fût un temps où l’idée était d’être en phase avec les algorithmes des réseaux sociaux pour avoir de meilleurs résultats, connaître son audience est désormais ce qui fait la différence.

Car finalement, à quoi sert-il de poster des contenus le bon jour à la bonne heure s’ils ne sont pas en phase avec la cible ?


L’importance de garder un œil sur ces indicateurs d’efficacité n’est plus à démontrer, que ce soit pour connaître les moments opportuns où poster du contenu afin de mieux interagir avec son audience, ou de savoir quel type de publication fonctionne le mieux.

Le dernier rapport Sprout Social met en avant que 90% des marketers affirment que les datas des réseaux sociaux leurs permettent de garder une longueur d’avance sur la compétition.

Les équipes marketing doivent exploiter ces données pour comprendre et visualiser comment et où les clients interagissent avec la marque. Cela peut ensuite guider leurs décisions futures, permettant de fournir des expériences client optimales, et au bon moment.

Dans la même lignée, acquérir une connaissance approfondie des préférences et des comportements digitaux des clients est essentiel pour créer une expérience client de qualité.

Les marques doivent commencer leur réflexion par (re)penser le parcours client dans son intégralité, en supprimant tout obstacle et en s’assurant que le passage d’un canal à un autre soit fluide.

Mais elles doivent également aller plus loin, en analysant les canaux marketing préférés des clients et prospects, les technologies avec lesquelles ils semblent être le plus à l’aise, comment les assister au mieux…

L’objectif est de poursuivre l’expérience client au-delà de l’expérience d’achat.


La data : nouveau joker des stratégies social media ?  

Il ne faut cependant pas tomber dans l’excès et ne voir qu’au travers de ces graphes et datas.

En effet, l’aspect créatif d’un contenu ou d’une campagne est tout aussi important, sinon plus, et est d’autant plus efficace lorsqu’associé à ces statistiques. Car c’est bien la créativité, la qualité des contenus et la connaissance de l’audience qui, associés, permettent d’être performant sur le long terme.

Si certains pourront capitaliser sur les tendances comme les contenus vidéos, une présence sur le métavers ou la création podcasts, d’autres audiences seront beaucoup moins sensibles à ces formats qui se retrouvent un peu partout, et chercheront plutôt de l’originalité.

Il s’agit donc de se poser les bonnes questions : quels types de publications génèrent le plus d’intérêt ? Quels contenus votre audience préfère-t-elle ? Le contenu a-t-il généré des partages ? Des interactions particulières ?

Les thématiques abordés sont-elles adaptées ? Les contenus partagés sont-ils assez variés ?

Ce type de questions permet de mieux cerner les besoins de l’audience, et d’axer les éléments partagés en fonction de la demande.

Bâtir une relation solide et une connexion avec son audience est primordial pour parvenir à retenir son attention et la fidéliser. C’est ce qui fait qu’une marque perdure dans un environnement hyper-compétitif, où les contenus jouent à la fois un rôle informatif et récréatif.

Depuis quelques années maintenant, les consommateurs veulent être impliqués dans toutes les évolutions des marques, et il n’est pas rare qu’ils endossent également un rôle d’ambassadeur, d’évangélisateur.

Ils souhaitent avant tout que leur opinion soit prise en compte, connaître « l’envers du décors », avoir accès, en tant que client, à des éléments que d’autres ne pourront pas avoir.

Ce type de relation se construit avec le temps, en comprenant son audience et en gagnant sa confiance.

Une stratégie marketing adaptée saura impacter positivement une audience, en se reposant sur un patchwork de systèmes interconnectés fonctionnant de manière transparente afin d’offrir des expériences digitales solides et performantes.

Lorsque l’on parle de création de contenu, il n’y a donc pas de « one size fits all » ou de recette miracle.

L’adaptabilité et la connaissance approfondie de l’audience est ce qui permet d’engager au mieux et d’atteindre ses objectifs, tout en développant l’expérience client.

La création de contenu pour une audience, et non plus seulement pour faire briller une marque, est devenue un pilier pour construire une expérience digitale de qualité, et c’est bien elle qu’il faut prendre en compte avant tout…





# A lire aussi ...

Avis d'expert

Automation marketing, email, live chat ou réseaux sociaux... Voici quelques bonnes pratiques pour optimiser l'expérience en ligne de vos clients.

Insights

Habituée au e-commerce et aux réseaux sociaux, quel regard porte la génération Z sur les magasins physiques ?

e-Commerce

Une étude revient sur ce qui pousse désormais les consommateurs à acheter en ligne, ce qui les rebute et ce qui provoque l'abandon du...

Insights

Une nouvelle étude montre que les clients sont désormais en attente d’un service d’exception de la part des marques...

Publicité