Si 83% des directions marketing augmentent leurs investissements dans les efforts de personnalisation, moins de 40% utilisent actuellement les critères de ciblage pour la personnalisation la plus basique.


En partenariat avec Sitecore, SoDA vient de publier son rapport sur les Tendances Mondiales de la Personnalisation.

Cette étude analyse l’évolution de la personnalisation numérique et examinent les stratégies et les outils nécessaires pour produire l’expérience client la plus efficace.

Des investissements en hausse

Les résultats ont révélé que 83 % des directions marketing et autres dirigeants ont augmenté leurs investissements dans les efforts de personnalisation et 32 % affichent une « augmentation significative du budget » cette année.

Cependant, alors que ces dirigeants reconnaissent clairement l’importance de la personnalisation, la majorité semble surestimer leurs capacités actuelles.

Des marketeurs qui se surestiment…

S’agissant de la personnalisation de l’expérience numérique, 67 % des dirigeants internationaux évaluent leurs organisations comme « maîtres » ou « experts » avec des niveaux de capacités de personnalisation solides et élevés.

Cependant, alors qu’ils s’évaluent eux-mêmes de façon avantageuse en matière de maturité organisationnelle, moins de 40 % utilisent actuellement les critères de ciblage pour la personnalisation la plus basique.

« Il ne fait aucun doute que la personnalisation de l’expérience numérique est une priorité croissante pour les directions marketing et autres dirigeants à travers le monde », déclare Tom Beck, directeur général de SoDA.

« Alors que nos données montrent une augmentation des dépenses pour améliorer leurs capacités, la majorité des organisations indiquent toujours des budgets limités, des limitations liées à leur plateforme technologique et des défis relatifs à leurs données, comme certains des plus grands obstacles qui entravent leurs progrès.

Il est également intéressant de noter que plus de la moitié de toutes les organisations ne disposent ni d’un plan d’action stratégique adéquat, ni d’un plan d’investissement pour leurs capacités de personnalisation. »


Allouer plus de budget ne suffit pas

« Il n’y a rien de plus effrayant pour moi en tant que professionnel du marketing, que de savoir que les budgets de la personnalisation augmentent, mais que les professionnels du marketing surestiment leurs capacités actuelles et sous-estiment ce qu’il faut faire pour véritablement maîtriser la personnalisation », ajoute Paige O’Neill, directrice générale du marketing chez Sitecore.

« Malgré le fait que plus d’un tiers des professionnels du marketing considère l’expérience numérique comme un avantage compétitif majeur, la plupart ont du mal à tirer parti des techniques cruciales de personnalisation, depuis les capacités de ciblage de base jusqu’à l’IA.

Sans la construction d’une architecture interne solide et l’exploitation des ressources externes, comme la plateforme de Sitecore, les opportunités et, en fin de compte, les investissements, seront perdus. »

Pour en savoir plus sur les tendances mondiales en matière de personnalisation, vous pouvez télécharger le rapport complet ici.




# à lire aussi...

Enceintes vocales : 3,2 millions d’utilisateurs en France

Les enceintes à commande vocale parlent désormais à tout le monde… ou…

Médias: Quel avenir face au duopole Google/Facebook ?

À l’heure où Facebook et Google accroissent leur domination sur le marché…

Cyber-attaques : Les marques en première ligne

23% des noms de domaine de marques sont ciblés par les cyber-attaques

Google Duplex arrive, et cela risque de tout changer…

Entré dans sa phase de test dans quatre villes américaines fin 2018,…