27 juillet 2017

A J-3 avant le premier tour de l’élection présidentielle, Sprinklr a réalisé un état des lieux de la présence des principaux candidats sur les réseaux sociaux, durant la dernière phase de campagne. 

Et la photo finale est quasi similaire à celle des sondages : les écarts de plus en plus réduits entre les candidats se constatent aussi dans les engagements sur les réseaux sociaux en faveur des favoris…

 

 

« Nous ne proposons pas une analyse à caractère prédictif du résultat de l’élection, mais plutôt une photographie des activités Social Média des candidats sur les trois dernières semaines. Et cette analyse vient confirmer que, quel que soit le parti, le media social est devenu incontournable », précise Arnaud Tamisier, Marketing Manager de Sprinklr France.

« La campagne électorale l’a démontré clairement : la politique ne peut plus se passer des réseaux sociaux et certains candidats l’ont d’ailleurs particulièrement bien compris en s’appropriant très tôt les codes et les usages ».

 

 

Twitter & Facebook : plus de 93% de l’audience des candidats

Sur les réseaux sociaux, l’audience des candidats se partage principalement entre Twitter (53%) et Facebook (40%).

Avec 2,7 millions de followers, c’est Marine Le Pen qui arrive en tête en terme d’audience, devant Jean-Luc Mélenchon (2,33 millions de followers) et Emmanuel Macron (1,08 millions de followers).

 

Twitter est le principal canal de publication des candidats (68%), et Facebook, le principal canal de l’engagement (63%).

 

Côté publication, François Fillon est le plus actif, publiant plus que Marine Le Pen et Emmanuel Macron réunis.

 

Côté engagement, c’est-à-dire les Likes, les commentaires, les partages et les mentions qui reflètent l’intérêt des internautes pour les candidats, Jean-Luc Mélenchon prend la tête du classement.

 

Un trio de tête, dans un mouchoir de poche

La fin de la campagne est marquée par un resserrement des écarts des principaux candidats dans les sondages.

C’est aussi le cas sur les réseaux sociaux : l’engagement moyen par publication présente un trio de tête Mélenchon-Le Pen-Macron.

Si Marine Le Pen a perdu un peu de terrain depuis janvier, force est de constater la progression de Jean-Luc Mélenchon et d’Emmanuel Macron dans le ratio engagements/publications.

 

 

La vidéo au cœur de la campagne

Particulièrement utilisée durant cette campagne, la ressource vidéo a favorisé les engagements, confirmant là aussi, l’importance de l’image.

 

 

Une image que Jean-Luc Mélenchon, en chair et en os ou en hologramme, a su valoriser, notamment sur YouTube, avec plus de 3 millions de vues, très loin devant les autres candidats.

 

Les principaux résultats en infographie

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération