Si le marketing d’influence est le buzzword du moment, que pensent réellement les professionnels du phénomène des influenceurs, de son impact et de ses éventuelles dérives ?

 

Comment les marketeurs appréhendent-ils le développement grandissant de ce que l’on nomme désormais l'”influence marketing” ?

Qui sont leurs influenceurs et qu’attendent-ils d’eux ? Youtubeurs, Instagrameurs et Twittos concurrencent-ils vraiment les journalistes ?

Pourquoi les marketeurs continuent-ils à investir ? Avec quels indicateurs mesurent-ils le succès d’une campagne d’influence ?

Le ROI est-il si important ? BtoB et BtoC ont-ils les mêmes problématiques ? La notion d’influence s’est-elle déplacée ?

 

Réponse(s) à toutes ces questions dans cette étude inédite réalisée par Cision sur la vision que portent les professionnels sur l’influence marketing.

 

L’influence vue par les marketeurs : les 6 points à retenir

 

#1 – Les professionnels du marketing et de la communication considèrent à 84% le marketing d’influence comme une nouvelle forme de publicité et 64% estiment que la notion d’influence a été galvaudée avec l’arrivée des réseaux sociaux. Ils prévoient une lassitude des consommateurs face aux campagnes sponsorisées relayées pas les influenceurs.

 

Pour autant, 74% souhaiteraient investir plus de budget dans l’influence de leur marque:

 

#2 Engagement, confiance et visibilité sont les 3 objectifs principaux des campagnes de marketing d’influence. La génération de leads arrive loin derrière.

 

#3 Le profil idéal de l’influenceur reste le journaliste pour 37,4% des répondants, devant les nouveaux influenceurs des réseaux sociaux à 31,6% (Instagram, Twitter, YouTube). Dans le BtoB, les professionnels sont 41,6% à positionner les journalistes comme meilleurs influenceurs pour leur marque.

 

#4L’engagement de sa communauté et l’expertise sur un sujet donné sont les principales qualités d’un influenceur recherchées par les marketeurs. La création de contenu n’arrive pas dans le Top 3.



 

#5 – L’influence se mesure principalement sur les réseaux sociaux, les indicateurs les plus utilisés étant le nombre de partage (93%), le reach (87%) et le nombre d’abonnés gagnés (86%). Seul le trafic web (93%) dépasse le cadre des réseaux sociaux.

 

#6 – Pour la grande majorité des entreprises (72%), l’influence est gérée en interne. Mais l’agence de Relations Presse reste un interlocuteur privilégié pour les questions d’influence (33%).

 

 

 

Tous les résultats en infographie


 

 


Méthodologie

Le sondage a été mené du 23 au 30 Octobre 2018 à travers un questionnaire Web. 175 réponses de responsables Marketing et Communication ont été recueillies.

Au niveau de la répartition par secteur : 46% en BtoB / 54% en BtoC.

Taille des sociétés : 31% moins de 10 salariés /  32% entre 10 et 100 salariés /  14% entre 100 et 500 salariés / 22% plus de 500 salariés

 

 

# à lire aussi...

Les Français et les influenceurs: «Je t’aime, moi non plus»…

Rakuten Marketing a voulu examiner de près la relation entre les consommateurs…

Le baromètre de l’influence marketing

Sport, culture, grands événements,… Kolsquare prend le pouls des réseaux sociaux et…

Game of Thrones : Jon Snow, roi de l’influence…

Alors que la 8ème et ultime saison de Game of Thrones vient…

Focus sur WeChat, miroir d’une Chine connectée

Méconnue en occident, l’application Wechat compte aujourd’hui près d’un milliard d’utilisateurs et…