Depuis quelques mois, nous entendons parler de Big Data et Splinternet comme deux phénomènes majeurs du digital marketing.

Que cela signifie-t-il concrètement pour les e-marchands et quelles solutions ont-ils pour y faire face ?

 

1/ Avec un peu plus de 2% de taux de conversion (Versus 55% en distribution physique) , la bataille de la rentabilité du e-commerce se joue clairement sur le terrain de l’optimisation de l’efficacité commerciale des sites marchands et notamment de leur capacité à mieux connaître leurs visiteurs et interagir de manière efficiente avec eux…pendant qu’ils naviguent sur leurs sites.

2/ Le nombre de données que doivent traiter les entreprises double tous les 18 mois. Leur capacité à le faire n’augmente que de 3% dans le même laps de temps (Etude universitaire Philadelphie- Temple & Drexel). Or le marketing prédictif classique présente un inconvénient majeur : il est sur-consommateur d’infrastructures, de  ressources et d’investissements de captation-stockage-traitement-analyse de données.

3/ Le rebond et la décision d’achat se jouent en quelques secondes. Sur le net, la concurrence n’est qu’à un clic… Face à la fluidité de l’action commerciale, le caractère opérationnel des techniques prédictives et / ou réactives traditionnelles est sous-qualifié. Elles nécessitent des modélisations complexes, lourdes à concevoir et à gérer.

 

Pour répondre de manière satisfaisante à ces enjeux de big data dans un monde piloté par l’instantanéité et la proximité concurrentielle, le marketing devra  passer d’une logique de modèles, établis sur des comportements passés, à une logique d’extraction de sens en temps réel à partir de données non structurées.

Il est probable que dans les années à venir, sur le terrain de l’interaction – client, les modèles prédictifs traditionnels devront céder la place à des moteurs de psychologie artificielle qui permettent de délivrer immédiatement un sens commercialement exploitable …et de définir automatiquement l’interaction la plus productive de valeur. C’est le vrai enjeu du  « marketing en temps réel » pour le e-commerce.

 

JL Bernard

Président de Netwave

# à lire aussi...

Google, Facebook et la protection de nos données

L’année 2019 s’annonce déjà, et de loin, comme l’année durant laquelle la…

38% des ventes en ligne se feront via mobile d’ici 2020

Les ventes sur smartphone vont atteindre 17,5 milliards d’euros en France, soit +…

Les solutions ecommerce préférées des TPE / PME

Logiciels e-commerce, routeurs d’emails, marketplaces ou encore solutions de paiement… Vers quels…

L’an 1 du RGPD : Bilan d’une année contrastée

Le 28 mai prochain marquera le premier anniversaire de la mise en…