26 juin 2017

L’avènement du commerce mobile, dont la montée en puissance était annoncée depuis plusieurs années, a véritablement eu lieu en 2015. Et, selon les derniers résultats du Shopping Index publié par Demandware, cette tendance n’est pas prête à s’inverser car le mobile constitue désormais le premier point d’entrée du commerce digital et tire à lui seul l’ensemble de la croissance du e-commerce…

 

Le Shopping Index de Demandware mesure la croissance du commerce digital par l’analyse du comportement d’achat de plus de 400 millions de consommateurs dans le monde. Cet indice analyse la fréquence d’achat, les conversions, le panier moyen et la variation nette des acheteurs.

Celui-ci révèle que l’an dernier, la croissance du commerce digital a été de 26% et que l’année 2015 aura (enfin) été celle du mobile.

 

2015 : l’avènement du shopping mobile

Au dernier trimestre 2015, les hausses enregistrées d’une année sur l’autre au niveau du trafic et du montant du panier moyen sont intégralement imputables aux téléphones mobiles.

Le mobile a un impact similaire sur les commandes, puisqu’il a contribué aux deux tiers de leur croissance.

Globalement, la croissance phénoménale de 112 % et de 104 % enregistrée sur les téléphones mobiles implique une baisse du trafic et du montant moyen du panier sur les autres appareils.

 

croissance-mobile-commerce

 

Le mobile constitue de plus en plus le premier point d’entrée du commerce digital. De fait, certains analystes suggèrent que, pour près de 80 % des personnes de la génération du millénaire, le premier contact avec une marque s’effectue désormais sur un téléphone mobile.

 

 

PC la semaine, Smartphone le week-end…

La répartition du travail et des loisirs entre les jours ouvrés et les week-ends ont une incidence indéniable sur les modes d’utilisation des appareils numériques.

En matière de commerce digital, le trafic issu des téléphones mobiles est majoritaire le week-end, alors que les ordinateurs restent le support privilégié durant le reste de la semaine.

Alors que le mobile est gagnant le week-end, les ordinateurs restent le support privilégié le reste de la semaine.

 

utilisation-mobile-vs-ordinateur

 

Autre tendance notable, les acheteurs consacrent de moins en moins de temps aux visites de sites.

Le trafic se reporte sur les téléphones mobiles, avec une durée de consultation réduite. Cette tendance devrait sans doute se poursuivre.

duree-visite-site-ecommerce

 

 

Mobile et iPhone s’imposent dans la guerre des écrans

Le marché des tablettes s’essouffle de plus en plus et cela se traduit par une baisse de la part du trafic (- 19 %) et des commandes(- 10 %) via ce support en 2015.

Pendant ce temps, les téléphones mobiles continuent de progresser, avec une part de trafic qui augmente de 30 % et une part de commandes en hausse de 50 % d’une année sur l’autre.

 

part-trafic-commandes-ecommerce-mobiles-ordinateurs

 

A noter qu’en matière d’achats en ligne, les iPhones prédominent et que cette domination semble même s’accentuer puisque la part des iPhones a augmenté en termes de trafic et de commandes sur chaque marché analysé par le Shopping Index, avec une hausse de 5 % sur un an et de 3 % par rapport au trimestre précédent…

part-ios-android-ecommerce

 

 

[blockquote]« En 2015, les consommateurs ont adopté l’achat mobile. Pour les retailers, une stratégie mobile n’est plus une option, mais indispensable.

De plus en plus d’acheteurs interagissent avec les marques pour la première fois via leurs téléphones mobiles. Cette tendance est d’autant plus vraie pour la génération des « millennials », qui pour la majorité d’entre eux, vivent l’expérience d’une marque pour la première fois depuis leurs smartphones, offrir une expérience simple et rapide devient alors un impératif. »[/blockquote], conclut Rick Kenney, responsable des études consommateurs chez Demandware.

 

 

7 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération