Selon le dernier observatoire mené par FullSIX DATA, les flux croisés entre digital et magasin physique n’ont jamais été aussi importants, à tel point que le fameux ROPO doit désormais être analysé dans les 2 sens : Research OnLine / Purchase Offline, mais aussi Research OffLine / Purchase Online

 

L’Observatoire du ROPO² by FullSIX DATA (Groupe Havas), publie les résultats de la 5e vague 2016 portant sur 66 grandes enseignes analysées à travers un sondage réalisé auprès de 7 000 Français.

Pour rappel, le ROPO² étudie les flux croisés entre digital et magasin physique (Research OnLine – Purchase Offline, mais aussi Research OffLine – Purchase Online), aussi bien pour les enseignes que pour les marques.

Cette nouvelle édition menée au dernier semestre 2016 offre une mesure précise et récurrente des flux de visites et d’achats existants entre sites web et magasins physiques.

 

L’omnicanal devient la norme

D’après les résultats de cet observatoire, le comportement omnicanal se stabilise et arrive à maturité : près de 70% des visiteurs d’une enseigne visitent également son site web.

Et si les sites web font vendre, l’acte d’achat ne se fait pas mécaniquement en ligne : une forte proportion des visites online se transforme en achat en magasin physique.

De même, une partie des visites en magasin se transforme désormais en achat en ligne.

Il ne faut donc plus penser un dispositif digital comme un moyen de vendre en ligne, mais plutôt comme un moyen de convaincre et de vendre tout court, quelque soit le canal d’achat finalement utilisé par le consommateur.

Si la majorité des ventes se fait encore en magasin, celui-ci devient aussi progressivement un apporteur d’affaires pour le e-commerce.

 

Parmi les indicateurs à retenir de cette étude :

  • Sur 100 visiteurs d’un site web sur 3 mois, 47% achètent (7% digitaux / 9% crosscanal / 31% traditionnels)
  • Sur 100 visiteurs d’un magasin sur 3 mois, 57% achètent (11% digitaux / 12% crosscanal / 77% traditionnels)
  • Le taux de transformation des visiteurs crosscanal est supérieur de 16% à celui des visiteurs traditionnels
  • Les visiteurs via Mobile offrent de meilleurs taux de conversion que ceux sur desktop

 

 

Les chiffres-clés du ROPO² en infographie:

 

Infographie_ROPO²-fullsix-data

 

 

 

# à lire aussi...

Le paiement, talon d’Achille du ecommerce…

Lorsqu’on pense aux raisons qui conduisent un utilisateur à abandonner son panier…

Black Friday : 40% des ventes se sont faites depuis un mobile

Malgré un contexte médiatique et social difficile, ce Black Friday 2019 semble…

Le e-commerce connait-il ses premières limites ?

Choix, prix, rapidité, praticité… Le e-commerce semble totalement en phase avec les…