Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

Comment le confinement a changé nos comportements d’achat

Au-delà des conséquences sur la santé et l’économie, le confinement a considérablement bouleversé les modes de consommation et ce, à l’échelle mondiale.


De nouvelles habitudes de consommation émergent en un temps record.

Les bars et restaurants fermés laissent place à des apéros virtuels entre amis et à des plats faits maison, et ainsi les achats vestimentaires laissent davantage place aux achats alimentaires.


Alors que la fin du confinement semble (enfin) proche, Criteo Retail Media fait le point et dresse un état des lieux sur les nouveaux comportements d’achats des Français dans cette période unique. *



2 fois plus de temps sur les sites d’enseignes

Le confinement amène les Français à trouver de nouvelles occupations.

Un rapport au temps qui évolue, en témoigne le fait notamment que les Français passent deux fois plus de temps sur les sites des enseignes qu’en temps normal.

Les ventes ligne poursuivent d’ailleurs leur ascension, poussées principalement par l’arrivée de nouveaux shoppers.



Produits alimentaires: les grandes stars du web 

Pénurie de farine, de pâtes, de papier hygiénique … Les produits dits de première nécessité ont été les premiers impliqués dans les nouvelles habitudes de consommation des Français.

Avec l’intégration des gestes barrières dans leur quotidien, les Français se tournent davantage vers les sites des retailers pour y dresser leur liste de course.


La pause déjeuner semble être sacrée pour les Français, puisque l’on observe une baisse drastique du trafic sur ordinateur entre 12h et 14h, puis à partir de 19h.

En effet, même si nous observons que le trafic quant aux produits alimentaires se stabilise depuis la semaine 3, il reste largement au-dessus de la moyenne (+120 %).

De plus, les ventes de produits frais et épicerie sont toujours en croissance et représentent la catégorie la plus vendue.

Par ailleurs, les retailers ont su adapter leur stratégie logistique puisque la disponibilité des produits s’améliore nettement semaine après semaine.



Les produits high-tech ont le vent en poupe 

Les ventes en non-alimentaires continuent de progresser. 

Un nouveau pic de ventes est observé sur les produits électroniques depuis l’annonce du prolongement du confinement le 13 avril.

Pendant cette période de confinement, les Français semblent s’être tournés vers le renouvellement de leurs appareils Tech. Sans pour autant impacter considérablement leurs portefeuilles :

Les ventes d’ordinateurs ont été boostées par les ventes d’entrées de gamme (100- 299 euros), largement 6 fois supérieures à celles de février.


Constat similaire pour les TV entre 400 et 499 euros : les ventes ont été multipliées par 4 par rapport à février.


Les Français, tous gamers ?..

Autre produit en vogue : les consoles de jeu, qui ont vu leurs ventes multipliées par 5.


L’analyse keyword démontre également une explosion des recherches pour la console Nintendo Switch et notamment de son jeu phare, Animal Crossing, qui figure dans le top 10 des recherches depuis le début du confinement…






*Méthodologie : Criteo Retail Media a réalisé une étude auprès de l’ensemble de ses partenaires distributeurs français alimentaires et non-alimentaires pour observer l’impact du covid-19 et les tendances qui se dégagent.






Digital

Alors que l’Ile-de-France arrive en tête du classement (76%), le Nord-Ouest de la France ferme la marche avec 48% de ses entreprises digitalisées...

Avis d'expert

La tendance est aujourd’hui au « sans mot de passe » mais pouvons-nous réellement nous passer des mots de passe sans craindre pour notre...

# A lire aussi ...

Insights

40% des Français déclarent que la hausse du coût de la vie sera le facteur clé pour eux en matière de consommation... 

Digital

Si la consommation numérique a explosé avec la crise sanitaire, la crise économique semble bien avoir l'effet inverse sur les Français qui sont désormais...

Insights

58% des Français font désormais leurs courses à 10€ près ou moins, soit une hausse de 12 points depuis 2021...

Insights

Si les Français se familiarisent doucement aux notions de consommation responsable et d'économie circulaire, leur motivation première reste bel et bien le prix...

Publicité