L’accès aux vidéos est devenu l’attrait numéro 1 du web. 93% des internautes dans le monde, soit quelques 4 milliards de personnes, regardent au moins une vidéo en ligne chaque mois.

Parmi les premiers bénéficiaires de ce mouvement de fond, l’e-sport et le live stream, qui se développent massivement auprès des plus jeunes…



La plateforme de gestion des médias sociaux Hootsuite, et l’agence internationale We Are Social ont récemment publié le rapport « Digital en 2019 » pour le deuxième trimestre de l’année. 

Principaux enseignements de cette mise à jour : les contenus vidéos sont devenus les nouveaux modes de divertissement qui dominent le web.

Les contenus vidéo ont de l’avenir

La vidéo est devenue le nouveau mode de divertissement, notamment dans les pays asiatiques.

Les vlogs, les live streams ou encore le streaming de films et séries sont plébiscités. 

Rappelons que le nombre total d’internautes actifs dans le monde s’élève à 4,3 milliards* soit 56 % de la population mondiale, estimée à 7,7 milliards de personnes. 

93 % des internautes – soit 4 milliards de personnes – regardent des vidéos en ligne 

93 % des internautes actifs dans le monde indiquent regarder des vidéos en ligne tous les mois, ce qui représente 4 milliards de personnes. En comparaison, seulement 70 % utilisent des services de streaming musicaux. 

De même 51 % déclarent regarder des vlogs (blogs sous forme de vidéo) de leurs influenceurs préférés chaque mois, ce qui représente 2,2 milliards d’individus.  


L’e-Sport plébiscité par les adolescents – L’Asie en tête 

D’après les dernières données de GlobalWebIndex, 32 % des internautes âgés de 16 à 24 ans déclarent avoir récemment regardé un tournoi d’e-Sport, ce qui représente 1,4 milliard d’internautes.

Viennent ensuite les 25-34 ans avec 1,3 milliard de personnes (30 %), les 35-44 ans avec 823 millions de personnes (19 %), les 45-55 ans avec 433 millions de personnes (10 %) et les 55-64 ans avec 260 millions de personnes (6 %).  

En comparaison, les internautes de 16 à 24 ans se retrouvent en dernière position lorsqu’il s’agit de regarder des sports plus « conventionnels » tels que le football ou encore les courses automobiles : 31 % se disent intéressés soit 1,3 milliard de personnes contre 33 % pour les 25-34 ans et 34 % pour les 35-44 ans, les 45-54 ans et les 55-64 ans.
 

La moyenne mondiale d’internautes ayant regardé un tournoi d’e-Sport est de 22 % et la championne dans cette catégorie est la Chine, qui se place en première position avec 40 %.

L’Asie du Sud-Est est la plus forte consommatrice d’e-Sport avec la Chine, le Vietnam, les Philippines, l’Indonésie, la Thaïlande et l’Inde aux premières positions.  

La France quant à elle est loin derrière avec 7 %… 

Les live streams de jeux vidéo, nouvelle source de divertissement 

Le « game spectating » prend également de l’élan. Cette pratique consiste à regarder des participants de jeux vidéo en temps réel.

Bien que les live streams concernent d’abord les internautes de 16 à 24 ans (environ 1,9 milliard soit 44 % du nombre total d’internautes), les 25-34 ans et les 35-44 ans semblent également touchés par cette nouvelle forme de divertissement.

Les 25-34 ans représentent 1,6 milliard d’internautes et les 35-44 ans, 1 milliard. 
 

Alors que la moyenne mondiale est de 29 %, les Philippines se placent en première position avec 49 % et la France, loin derrière, avec 11 % ayant déclaré avoir regardé un live stream de jeux vidéo ces derniers mois. 




*La méthode de sourcing et de calcul a évolué par rapport au précédent rapport. De ce fait les chiffres ne sont pas comparables 

Le rapport est disponible dans son intégralité ici : http://bit.ly/2Hp020U 




# à lire aussi...

Les leviers sur lesquels les marketeurs investissent le plus

Événementiel, production de contenus, publicité, SEO … Quand il s’agit de générer…

Données personnelles : Les Français sont de plus en plus vigilants…

Si les internautes se sentent toujours plus surveillés sur le Web, ils…

56% des Français feraient plus confiance à l’IA qu’à leur manager

Selon la deuxième enquête annuelle “L’IA au Travail” réalisée par Oracle et…