Quelles nouveautés pour le marketing digital en 2021 ?

Retour sur 5 tendances de fond qui vont impacter la communication digitale des marques dans les mois à venir...

LIRE L'ARTICLE


Par Jean-Philippe Baert, CEO de Mention 



Plus que jamais, en 2021, s’il est une chose que nous allons tous vouloir soigner, c’est le lien social.

Isolés physiquement les uns des autres pour faire face à la pandémie de 2020, nous sommes beaucoup à nous être tournés vers les réseaux sociaux pour garder le contact, soit-il virtuel..

Que ce soit pour les interactions avec des amis ou ses proches ou pour continuer de suivre l’actualité de ses marques préférées, chacun souhaite vivre une expérience à la fois personnelle et authentique sur les réseaux sociaux.

Quel rôle les réseaux sociaux auront-ils pour les marques en 2021 dans ce contexte sans précédent ?

Ensemble, nous allons explorer les tendances du marketing social à anticiper cette année et surtout comment les marques peuvent, et devraient, s’y prendre au mieux…




Tendance n°1 – L’avenir est au commerce social


La pandémie de COVID-19 et le confinement de quasiment toute la planète ont eu pour effet d’éloigner plus encore les consommateurs — dont beaucoup, déjà, furent en train de digitaliser leurs parcours d’achat — des points de vente physiques.

Le marché du commerce social ou connecté, déjà estimé à 89,4 milliards de dollars, va continuer de croître rapidement.

La part de marché devrait être multipliée par cinq au cours des dix prochaines années et, rien que l’an dernier, Facebook a enregistré une hausse de près de 30% de ses recettes publicitaires.

La forte progression du commerce social n’a rien de surprenant. 60% des millennials aux Etats-Unis ont des comptes Instagram, et la plateforme Pinterest compte 322 millions d’utilisateurs.

Nous passons plus de temps que jamais en ligne et 30% de ce temps est passé sur les réseaux sociaux.

En effet, le commerce social est un prolongement naturel d’un comportement préexistant puisque les consommateurs ont déjà l’habitude d’utiliser les plateformes comme Pinterest et Instagram pour trouver l’inspiration avant d’acheter.

Il convient donc de prendre au sérieux l’aspect ‘social’ du commerce social.

Ceux qui apprécient votre marque interagissent probablement déjà avec elle sur les réseaux sociaux. Utiliser des outils d’écoute des réseaux sociaux, comme Mention, pour vous tenir informé peut vous permettre d’améliorer l’expérience que vous proposez à ces personnes.

Une bonne stratégie de commerce social doit être alignée sur les clients de la marque, mais devrait aussi véhiculer les valeurs de la marque. Il faut viser l’authenticité pour que les consommateurs se retrouvent dans une marque qu’ils apprécient.


Tendance n°2 – Explosion des vidéos courtes, tous canaux confondus


Aujourd’hui, les vidéos sur les réseaux sociaux doivent être informelles, engageantes et accessibles, en plus d’être courtes.

L’an dernier, les chiffres nous ont montré combien les utilisateurs apprécient le format de vidéo courte. Comme le succès de Snapchat en son temps a inspiré les Stories d’Instagram, cette année, c’est à la popularité de TikTok que l’on doit les Reels sur Instagram.

Ce type de contenu n’est pas nouveau, mais il est devenu incontournable pour toute marque qui veut demeurer pertinente, surtout auprès des plus jeunes.

La vidéo courte est un excellent moyen de faire connaître votre marque de l’intérieur, d’instaurer une relation d’intimité avec votre public, à un moment où les consommateurs plébiscitent justement l’authenticité.

Mais alors que la vidéo est en plein essor, les équipes et les budgets marketing, eux, se resserrent.

Sortir la vidéo du département marketing et permettre à vos autres équipes de s’impliquer est un moyen de créer un contenu authentique, éducatif et divertissant, ce à moindre coût.


Tendance n°3 – Cap sur les nano-influenceurs


Les influenceurs font déjà partie intégrante des campagnes marketing sur les réseaux sociaux.

Mais en 2021, nous risquons d’assister à un renversement des approches que nous avons toujours connues.

En effet, au lieu d’approcher des influenceurs avec le plus grand nombre de followers possible, comme c’était le cas jusqu’ici, les marques innovantes vont au contraire vouloir entamer des partenariats avec des nano-influenceurs des petites niches avec des followers très engagés.

Ces influenceurs au faisceau plus étroit semblent être le meilleur vecteur d’une sphère d’influence à la croissance organique. Le nano-influenceur en totale adéquation avec votre marque existe, il vous suffit de le trouver.

Et si vous ne trouvez pas d’influenceurs qui parlent déjà de votre entreprise, vous pouvez quand même utiliser les outils d’écoute des réseaux sociaux à votre avantage.

Comme nous l’expliquons dans cet article, mettez-vous en quête de nano-influenceurs dans votre niche qui ne connaissent pas encore nécessairement votre marque. Et s’ils ont déjà collaboré avec certains de vos concurrents, n’y voyez pas un obstacle, mais plutôt une jauge du marché existant.

Voyez les nano-influenceurs comme une version 2.0 des « contenus générés par les utilisateurs » (UGC), un moyen de relayer des informations authentiques et de cultiver une relation sociale qui dépasse le promotionnel.


Tendance n°4 – L’impact de publicités encore plus personnalisées


Dans un contexte d’intensification de la concurrence en ligne, les annonces publicitaires ont tendance à être plus personnalisées et à viser des niches afin d’augmenter la mobilisation de l’attention du public ciblé.

Les marques s’efforcent de communiquer plus directement avec leurs clients, par des messages privés personnalisés par exemple, et elles personnalisent aussi leurs campagnes marketing.

Plus les communications marketing sont adaptées au profil du client à qui elles s’adressent, plus elles ont de chances d’attirer l’attention et de convaincre.

Dans un contexte où la santé financière en général et les dépenses discrétionnaires ont inévitablement été mises à mal pour beaucoup, les enjeux sont importants.

Mais qu’entend-on réellement par la personnalisation des contenus des marques ?

Le marketing personnalisé est plus une question de qualité que de quantité ; il s’agit davantage d’identifier une audience qui fasse écho que d’essayer de vouloir plaire à tout le monde ou de communiquer le plus largement possible.

Comme pour les autres perspectives que nous envisageons concernant les réseaux sociaux en 2021, cette approche marketing doit avant tout viser des interactions personnelles et authentiques.

Nous sommes tous en recherche de connexion et les professionnels du marketing sur les réseaux sociaux ont leur part à prendre pour honorer cette demande.


Tendance n°5 – Recherche d’authenticité et d’engagement dans les contenus


En 2020, les conditions d’engagement sur les réseaux sociaux ont changé. Plutôt que de chercher à éviter les conversations sensibles ou les sujets de controverse, les internautes ont crié  leurs valeurs haut et fort.

Une pandémie mondiale, des injustices raciales, les effets du changement climatique… toutes ces thématiques ont gouverné les échanges sur les réseaux sociaux et infiltré le quotidien des professionnels du marketing social.

Sur Instagram, on a vu fleurir des créations graphiques à base de texte véhiculant des messages importants, souvent sous forme de publications carrousel de créations graphiques très convaincantes tant par leur teneur que par leur esthétisme.

Les consommateurs ont montré un engouement étonnamment fort pour ces publications ‘info-sociales’ comme Instagram les appelle.

Même si cela les oblige à sortir de leur zone de confort, les marques doivent absolument veiller à ce que tous leurs contenus, même ouvertement promotionnels, soient authentiquement alignés sur leurs valeurs.

Nous avons vu de nombreuses marques chanceler sur les réseaux sociaux pendant toute cette dernière année.

Pour bien communiquer, vous devez savoir d’où vous parlez et à qui vous vous adressez exactement.


En 2021, les réseaux sociaux vont continuer d’évoluer mais les professionnels du marketing social sont habitués à un rythme de changement rapide.

L’adoption de ces nouvelles techniques et stratégies peut induire une courbe d’apprentissage mais c’est le moyen de donner aux consommateurs ce qu’ils attendent : une connexion humaine personnelle.

Si vous ne savez pas par où commencer, lancez-vous. C’est ainsi que l’on apprend…






# Must read