La crise entraîne un regain de patriotisme économique

Depuis le début de la crise sanitaire, près de 2 Français sur 3 privilégient les marques françaises pour leurs achats...


Selon l’étude « L’industrie française face à la crise du Covid-19 » réalisée par Odoxa et Oracle, la crise sanitaire a bouleversé les habitudes d’achat des Français.

Ils sont en effet 63% à privilégier les marques françaises depuis le début de la pandémie.



Un choix motivé, pour 74% d’entre eux, par la volonté de favoriser l’emploi en France et soutenir l’économie nationale.



Moderniser l’industrie française pour répondre aux attentes des consommateurs


Cette situation exceptionnelle que nous traversons a mis en exergue certains points faibles souvent liés à des ruptures au sein des chaînes d’approvisionnement, mais aussi une trop grande dépendance à l’industrie étrangère dans des domaines stratégiques comme la santé (masques, médicaments etc…).


Pour répondre à des consommateurs qui font du localisme une valeur de consommation, la modernisation de toute la chaîne et l’amélioration de la qualité seront cruciales.



La transformation numérique de cette supply chain devient en effet la clé de voûte de la nouvelle stratégie opérationnelle des entreprises françaises.

L’ère de l’industrie 4.0, dans laquelle nous sommes entrés il y a déjà plusieurs années, s’en trouve totalement accélérée.

L’industrie se doit désormais d’être fortement numérisée, et le made in France, de ce fait, doit se tourner vers des jeunes talents « digitaux » ; un enjeu souligné par 20% des répondants…



« Le digital est plus que jamais l’avenir de l’industrie.

L’industriel de demain ne sera plus un « simple » fabricant de produits physiques, mais aussi un fournisseur de nouveaux services numériques qui assurera sur le long terme une relation avec ses utilisateurs finaux et créera de nouveaux flux de revenus pour l’industrie. »

note Eric Gatrio, Applications Country Leader Oracle France 








Méthodologie :

Les résultats sont basés sur une enquête mené par l’institut Odoxa entre les 27 et 28 janvier 2021. Un échantillon de 1005 personnes françaises agées de 18ans et plus représentatives de la population a été interrogé par internet. L’étude portait sur les changements de comportements et habitudes d’achat des français suite à la crise du COVID-19.