Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner systématiquement vers le web lorsqu’il s’agit de comparer les prix ou de vérifier la disponibilité des produits. Mais ces habitudes de recherche se concrétisent-elles pour autant par un achat on-line? Le point dans cette étude menée par Tiendeo…

 

Les consommateurs aiment rester au courant des évolutions constantes des prix, une manière pour eux de contrôler leurs dépenses et achats…
Mais où cherchent-ils les informations utiles à de telles fins ?

Tiendeo, portail de catalogues et d’offres en ligne, a réalisé une enquête auprès de ses utilisateurs afin de mettre en lumière leurs habitudes d’achats et la manière dont ils les planifient.

Premier constat : si la recherche web est devenue un réflexe pour les consommateurs, cela ne se traduit pas nécessairement en acte d’achat en ligne. L’effet ROPO (Research Online / Purshase Offline ; recherche en ligne, achat en magasin) semble en effet encore aujourd’hui très présent…

 

Infographie-tiendeo

 

Les consommateurs cherchent des offres en ligne mais achètent en magasin

D’après l’étude de Tiendeo, 97% des consommateurs planifient leurs achats en ligne avant de se rendre en grande surface.

Par ailleurs, 93% sont des utilisateurs réguliers d’outils Internet afin de se renseigner sur les prix et produits.

Ce fort taux de consommateurs planifiant ses achats en ligne montre que la consultation de catalogues et brochures traditionnels a progressivement laissé place à l’Internet et au mobile.

Désormais, les utilisateurs recherchent les meilleurs prix sur différents sites Internet et applications. Un phénomène appelé le webrooming.

En dépit de cela, ils restent tout de même rétcents à acheter en ligne, seulement 16% d’entre eux passent commande directement par Internet.

Le webrooming est directement lié à l’effet ROPO, indiquant une tendance nette du consommateur à rechercher en ligne, mais acheter en magasin.

L’enquête Tiendeo souligne par ailleurs que 82% des utilisateurs consultent les brochures en ligne. Les catalogues papier restent cependant populaires puisque 79% des acheteurs les utilisent également.

Une personne interrogée sur deux vérifie prix et produits sur les sites et applications mobiles officiels. Il apparaît donc évident que les outils en ligne sont privilégiés par les utilisateurs, même s’ils utilisent encore les supports « offline ».

 

La planification en ligne détermine le choix du magasin

Selon l’étude Tiendeo, 76% des utilisateurs disent changer de magasin s’ils trouvent de meilleures affaires en ligne lors de leur planification d’achats.

Cela est particulièrement vrai pour les produits électroniques où 89% des consommateurs eux disent se rendre dans une autre grande surface que celle envisagée au départ s’ils trouvent un meilleur prix ailleurs.

Pour ce qui est de la grande consommation (nourriture, hygiène, médicaments), les utilisateurs sont davantage fidèles à leurs magasins habituels.

Malgré tout, seul un consommateur sur cinq se rendra au magasin le plus proche de chez lui-même s’il trouve un bon plan ailleurs sur Internet.

 

Le prix reste un facteur incontournable

Le consommateur est à la recherche de bonnes affaires. Les conclusions de cette enquête montrent l’importance croissante accordée au prix lorsqu’il s’agit de prévoir ses achats.

Les enseignes doivent donc maintenant attirer et retenir les consommateurs avec des offres qui profitent tout de même à leurs marges. Il s’agit également de concentrer leurs efforts sur des canaux de communication utilisés par ces consommateurs, afin de cibler leurs clients efficacement.

Comme l’enquête Tiendeo le montre, les habitudes de consommation évoluent rapidement, principalement grâce à la planification d’achats en ligne. La décision du lieu et du magasin, pour finalement acheter, peut changer catégoriquement.

 

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !