Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

[E-commerce] La croissance ralentit et les tendances se confirment

La Fevad vient de publier les chiffres du e-commerce en France pour le second trimestre 2014. Si le marché continue d’afficher une croissance à deux chiffres (+10.5%), celle-ci se tasse de mois en mois et le panier moyen par acheteur continue de s’effriter. L’augmentation de la fréquence d’achat permet toutefois de compenser le phénomène et d’atteindre 13,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur ce trimestre.

La Fevad vient de publier les chiffres du e-commerce en France pour le second trimestre 2014. Si le marché continue d’afficher une croissance à deux chiffres (+10.5%), celle-ci se tasse de mois en mois et le panier moyen par acheteur continue de s’effriter. L’augmentation de la fréquence d’achat permet toutefois de compenser le phénomène et d’atteindre 13,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur ce trimestre.

 

La tendance au tassement se poursuit dans le commerce en ligne français. Les derniers chiffres de la Fevad, révélés en ouverture du salon E-commerce Paris et portant sur le deuxième trimestre 2014 font état d’une progression annuelle du chiffre d’affaires de 10,5%. Un taux à comparer aux 11% du premier trimestre ou 16% un an auparavant.

D’autres tendances fortes tendent logiquement à se confirmer : la hausse de la fréquence d’achat vient compenser l’érosion du panier moyen et le boom du m-commerce et des places de marché qui parviennent à tirer la croissance malgré ces signes de ralentissement liés à la maturité du marché.

Un chiffre d’affaires de plus de 13 milliards d’euros

Le chiffre d’affaires du e-commerce a augmenté de 10,5% sur le second trimestre pour atteindre 13,3 milliards d’euros (vs 12,1 milliards au second trimestre 2013). A titre de comparaison, le chiffre d’affaires de l’ensemble de l’année 2006 était de 11,6 milliards d’euros…Le nombre de transactions a quant à lui progressé de 13,5% au cours de la période.

La tendance précédente se confirme : effritement du panier moyen à 82 euros, en recul de 3% sur un an, plus que compensé par l’augmentation de la fréquence d’achat (+7% par rapport au second trimestre 2013), d’où un montant moyen dépensé par acheteur de 488 euros (vs 472 euros au second trimestre de l’année dernière). On constate par ailleurs depuis le début de l’année que le nombre d’acheteurs fréquents augmente de 6%.

La part de marché des ventes sur internet continue à progresser d’environ un point par an en raison notamment de l’augmentation du nombre d’acheteurs et de la fréquence d’achat. Le e-commerce représente 8% du commerce de détail hors alimentaire en 2013.

Les cyberacheteurs bénéficient également d’une offre toujours plus large avec 147 200 sites marchands actifs soit 15% de plus en un an (il y avait 128 000 sites en juin 2013). A la fin de cette année, ils devraient être près de 160 000.

Les sites leaders enregistrent une croissance comparable à celle du 1er trimestre

Les sites du panel iCE 40, qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant, ont vu leur chiffre d’affaires global progresser de +3% sur un an dans la continuité du 1er trimestre. Dans un contexte de recul de la consommation de détail : -0,1% au second trimestre 2014 pour les produits industriels hors auto (Source : Banque de France).

Les ventes en ligne de produits grand public tiennent le rythme de croissance : +7% avec les ventes des sites hébergés sur les places de marché.

Quant aux ventes internet aux professionnels, elles confirment le retour d’une belle croissance avec +8%.

Seules les ventes en ligne du panel iCE voyage-tourisme restent en recul avec -1% dans un contexte global de baisse des réservations. Le secteur du e-tourisme, malgré une augmentation du nombre d’acheteurs en ligne de tourisme (62% des internautes vs 59% en 2013 – Baromètre Fevad/Mediamétrie Juin 2014) voit les modes de consommation évoluer. Les paniers moyens sont en baisse, la tendance est au « dépackaging », à l’essor des low cost et à la consommation collaborative.

Le m-commerce et les places de marché affichent une croissance soutenue

L’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les sites hébergés sur les places de marché de l’iCE40), progresse de 36% au second trimestre par rapport au second trimestre 2013. Les ventes dépassent désormais 20% du volume d’affaires des sites de l’iPM : leur part a doublé en 2 ans.

L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes numériques, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) a progressé de 52% au second trimestre 2014 par rapport au second trimestre 2013. Mobiles et tablettes (sites mobiles et applications) génèrent 14% des ventes du panel iCM (10% au second trimestre 2013).

 

e-Commerce

Avant, pendant ou après, Internet se trouve aujourd'hui au cœur du parcours d'achat des Français.

Avis d'expert

En tant que moteur essentiel de l’économie française, les petites et moyennes entreprises (PME) sont à la croisée des chemins en ce qui concerne...

# A lire aussi ...

e-Commerce

Les Français sont de plus en plus friands des achats via applications mobiles...

Avis d'expert

Avec l’avènement d’internet et les progrès de la technologie du numérique, vous lancer dans le business en ligne n’a jamais été aussi facile et...

e-Commerce

Avec plus de 39 millions de visiteurs uniques chaque mois, Amazon continue de largement dominer le e-commerce en France.

e-Commerce

Le secteur du e-commerce a généré 159,9 milliards d’euros en 2023, en hausse de 10,5% sur un an...

Publicité