3 raisons pour lesquelles les ventes de votre boutique en ligne piétinent…

Quand vous avez créé votre boutique en ligne, vous n’imaginiez pas que ce serait si difficile… Dans votre esprit empli de candeur, tout ne serait que rose bonbon et guimauve au chocolat… Bien évidemment, tout ne s’est passé comme prévu…






Depuis son lancement, votre boutique en ligne peine à réaliser un chiffre d’affaires suffisant. De temps en temps, vous avez 1 ou 2 ventes, pas assez pour couvrir vos charges ni faire de bénéfices.

Pourquoi est-ce si difficile ? Qu’avez-vous fait de mal pour en arriver là ? Sans vous en rendre compte, vous commettez probablement l’une de ces 3 erreurs…


1- Vos textes publicitaires sont vus et revus

Entre la sélection des fournisseurs et la paperasse administrative, vous n’aviez que peu de temps pour rédiger des fiches produits. Vous auriez pu engager un rédacteur web expérimenté mais vous n’en voyiez pas l’utilité.

À la place, vous vous êtes contentés de reprendre le texte des dépliants publicitaires. Jamais au cours de votre vie, vous n’aviez jamais autant utilisé Ctrl+c et Ctrl+v…

Résultat : vos clients ont la ferme impression de visiter un de ces énièmes sites de commerce sans personnalité. Pire encore, les moteurs de recherche, qui ont horreur du plagiat, vous font payer votre bonhomie…


2- Vos images sont de mauvaise qualité

Visuellement, votre site est un véritable supplice pour les yeux. Les photos de produits que vous avez sélectionnées sont pixelisées et ne s’affichent pas sur les appareils mobiles…

Quand on sait que 41,9 millions des Français sont mobinautes, il est facile de comprendre pourquoi c’est un crime de lèse-majesté.

Même les images que vous avez glissé sur votre page d’accueil et dans votre blog ne sont pas à la hauteur…

Cessez cela immédiatement ! Utilisez une image libre de droit de haute qualité pour chacun de vos textes de blog et surtout, utilisez des photos qui rendent hommage aux articles que vous vendez.



3- Le parcours d’achat est trop long

Pourquoi pensez-vous que Jeff Bezos, le patron d’Amazon, ait réduit le processus de vente à deux étapes ? 1) Confirmer l’adresse de livraison et les coordonnées bancaires. 2) Valider.

Plus le processus d’achat est long, plus le taux d’abandon du panier grimpe en flèche.

Ne répondez pas que c’est une norme dans l’e-commerce… Si moins de 33 % des personnes valident leurs commandes au moment de passer en caisse, c’est qu’il y’a un problème.

Si votre taux de conversion est inférieur à 2 %, encore une fois, remettez-vous en question.

Est-il vraiment nécessaire d’insérer des captchas à chaque page ? Croyez-vous vraiment qu’il est obligatoire d’exiger la saisie du mot de passe pour pouvoir regarder le panier ?

Plus il y’a d’étapes, plus vous peinez à convertir vos prospects. C’est mathématique. Et tout comme 1 + 1 feront toujours 2, c’est une règle immuable à laquelle vous devrez vous plier.

Il est temps d’arrêter de vous trouver des excuses et de rectifier le tir !


Article rédigé en partenariat avec Shopify




# Must read

Merci !
N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter hebdo pour ne rater aucune de nos prochaines news:... ou à nous suivre sur les réseaux :