Après Halloween, c’est au tour des étranges pratiques commerciales américaines entourant Thanksgiving et son abattage massif de volailles, de s’exporter avec succès en France et dans le reste de l’Europe. Importés il n’y a que quelques années par le géant des places de marché Amazon, Black Friday et Cyber Monday affolent les chiffres du commerce européens et offrent de belles opportunités aux commerçant, aux e-boutiques, comme aux consommateurs…

 

 


 

Une tribune de Christophe Favresse,
directeur commercial et partenariat France chez FACT-Finder

 


 

 

Une dinde et des œufs d’or ?

Nous n’en sommes pas aux scènes d’émeute observées dans les grands magasins aux Etats-Unis et dont nous nous gaussons chaque année mais les premières estimations des Chiffres d’Affaire réalisés cette année en France font frémir d’envie les boutiquiers qui n’avaient rien prévu jusque-là.

Statista estime à 735 M€ les CA du e-commerce français pour le seul Black Friday, quand Cdiscount annonce une progression de 80% de son activité par rapport à la même période en 2015.

C’est énorme quand on sait qu’hors périodes de soldes nos commerçants n’ont pas le droit de vendre à perte et qu’il n’y a pas encore en France de rabais délirants jusqu’à 90% qu’on voit outre-Atlantique à cette occasion.

Ces jours de promotion servent surtout aux consommateurs hexagonaux à préparer les fêtes, puisque seuls 36,1% de ceux qui y ont participé ont choisi des articles pour eux-mêmes selon l’étude très intéressante menée par le cabinet de sondage Tonula.

 

Du beurre et des épinards

Comment préparer son e-boutique à des événements d’une telle ampleur ? La réponse tient dans un savant dosage d’outils de recherche, de navigation et de merchandising utilisés sans modération par vos visiteurs.

Ils vous permettront d’injecter à petites doses vos campagnes promotionnelles et de collecter les données nécessaires pour les accompagner individuellement dans leur parcours d’achat et peut-être même d’en faire des clients fidèles.

Un bon moteur de recherche par exemple, mettra en avant une offre personnalisée à chaque visiteur en fonction de son parcours sur votre site, des tendances de la journée ou des articles que vous souhaitez solder en premier.

Une navigation soignée, des promotions facilement accessibles et un système de paiement intuitif et bien sécurisé mettront vos visiteurs en confiance et augmenteront vos chances de voir transformer leur panier en achat et mieux encore, de revenir.

 

Du panier à la hotte… toute l’année !

Une fois votre recette mise en place, en suivant le calendrier des grands événements commerciaux, tout n’est plus qu’histoire d’anticipation.

Vous êtes le meilleur connaisseur des besoins et envies de votre clientèle et avec des outils pointus, vous serez capable d’anticiper leurs envies et de compléter leurs achats par des recommandations personnalisées.

Les occasions de faire des affaires se multiplient aujourd’hui pour les consommateurs en même temps que de nouveaux événements commerciaux, originaux ou importés, s’installent dans notre paysage : Saint-Valentin, Fête des grands-mères/grands-pères, Quinzaine du commerce équitable, Fashion Week, Saint-Patrick, Halloween et j’en passe…

Il ne vous reste qu’à vous positionner autour des événements auxquels vous souhaitez répondre et à jouer intelligemment des offres que vos visiteurs attendent et ce sera Noël presque toute l’année !

 

 

# à lire aussi...

Etude : les chiffres du cashback en France

Si les français sont de plus en plus nombreux à acheter en…

Amazon est désormais le premier moteur de recherche des acheteurs

Selon l’étude “The Future Shopper 2019”, Amazon est devenu le premier moteur…

French Days : les ‘petits’ sites en ont aussi profité…

Lancés, à l’origine, par les poids lourds du e-commerce français, il semblerait…

Expérience Client : l’ère du commerce conversationnel

Zendesk livre ses 3 conseils pour utiliser les canaux de conversation comme…