Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Digital

NFT : révolution ou phénomène de mode ?

Si les NFT font beaucoup parler d’eux cette année, moins d’un français sur dix sait concrètement de quoi il s’agit…


De Paris Hilton à Serena Williams en passant par Mike Tyson, les stars investissent le marché des NFT (Non-Fugible Token, jetons ultra-sécurisés qui garantissent la propriété d’un actif numérique), soit en créant leurs propres produits, soit en achetant – souvent au prix fort – des œuvres numériques sous forme de NFT.

A l’instar de Justin Bieber, le footballeur Neymar a ainsi récemment dépensé 1,1 million de dollars pour l’acquisition de 2 NFT d’une série connue sous le nom des « singes blasés ou Bored Ape ».

Dans cette même lignée de nombreuses collections font à date parler d’elles comme les CryptoPunks, personnages ultra pixélisés dont le plus cher a été vendu pas moins de 11 millions de dollars, ou encore les très attendus BigCats et LuckyLion, animaux cette fois en 3D, réalisés par des designers connus pour de nombreuses animations pour Marvel, Disney, Netflix….

Autre signe tangible que le courant NFT prend chaque jour de l’ampleur, l’acronyme a dépassé en janvier les cryptomonnaies en volume de recherche sur Google.


Afin de mieux cerner la perception de ce phénomène émergent chez les Français, le média spécialisé Cointribune.com a confié à l’Ifop le soin d’interroger plus de 2 000 personnes pour évaluer le degré de connaissance et l’image des NFT.

Une enquête* qui révèle qu’au contraire des cryptomonnaies comme le Bitcoin, aujourd’hui bien identifiées, les NFT restent peu connus du grand public mais disposent d’un fort potentiel de développement auprès des plus jeunes notamment…


NFT : moins d’un Français sur 10 sait précisément de quoi il s’agit


Si 25% des personnes interrogées disent avoir déjà entendu parler des NFT, 8% seulement savent précisément de quoi il s’agit.

51% des 18-24 ans ont connaissance des NFT contre 15% des plus de 65 ans.

Les hommes ont une meilleure connaissance des NFT que les femmes (31% contre 19%).

Les cadres et professions intellectuelles ont plus entendu parler des NFT que les ouvriers (39% contre 22%).

Un potentiel d’investissement plus fort chez les jeunes

Parmi les personnes ayant déjà entendu parler des NFT, 13% ont déjà investi et 19% se disent prêts à le faire.

44% des 18-24 ans et 47% des 25-34 ans les connaissant ont déjà investi dans les NFT ou seraient prêts à le faire.

La proportion est deux fois moindre (23%) chez les plus de 35 ans.


Les œuvres d’art numériques en tête des achats possibles

18% des personnes interrogées ont déjà ou se disent prêtes à acquérir des œuvres d’art numériques sous forme de NFT, une proportion qui monte à 40% chez les 18-24 ans.

Un Français sur 10 (10%) serait prêt à acheter le tweet original d’une personnalité publique sous forme de NFT (23% chez les 18-24 ans).



Une image contrastée selon les publics

Près d’un Français sur 2 (46%) pense que la production et l’acquisition de NFT ont un impact négatif sur l’environnement.

Les connaisseurs des NFT sont plus nombreux à le croire (63%), tout comme ils sont plus nombreux à penser que les mondes virtuels prendront le dessus sur le monde réelle (63% contre 36% chez les non-initiés).

Si 28% des personnes interrogées estiment que les revenus tirés des NFT sont légitimes, celles ayant déjà investi dans les NFT sont plus de la moitié (54%) à le penser.

Un écart de perception que l’on retrouve sur la valeur des NFT : 68% des possesseurs de NFT estiment qu’ils ont autant de valeur qu’une œuvre d’art matérielle contre seulement 15% de l’ensemble des personnes interrogées.

Un investissement jugé majoritairement comme purement ludique

Seul un quart des Français (25%) pense que les NFT sont de véritables actifs susceptibles de prendre de la valeur dans le temps.

La proportion est un peu plus forte chez les jeunes (37% des 18-34 ans) mais reste minoritaire, plus de la moitié (57%) de celles et ceux qui connaissent les NFT jugent que ce marché prendra de la valeur dans les 3 prochaines années contre 27% qui parient sur une stagnation et 19% qu’il sera inférieur à sa valeur actuelle.

Image

 





* Enquête réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 24 janvier 2022 auprès d’un échantillon de 2 003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.






# A lire aussi ...

Digital

Contrats électroniques, cryptomonnaies, NFT ou encore métavers... Quel cadre juridique pour le commerce digital ?

Insights

65% des consommateurs de produits de Luxe ont l'intention d'augmenter leurs dépenses l'année prochaine...

Digital

Bienvenus dans l'ère du Méta-luxe...

Digital

Si métavers, bitcoin ou NFT n'ont pas très bonne presse ces derniers temps, le Web3 est pourtant aussi porteur de belles promesses pour le...

Publicité