Applications, notifications, paiement, données personnelles… Le nouveau baromètre des usages mobiles revient en détail sur les habitudes et les attentes des mobinautes cette année…



D’ici 2020, il y aura près de 3 milliards d’utilisateurs de smartphones*.  La place du mobile dans le quotidien des Français n’est donc plus à démontrer. D’ailleurs, 59% des utilisateurs se disent accros à leur smartphone.

C’est l’application mobile qui se situe au cœur des usages. 40 apps sont installées en moyenne sur les smartphones, c’est ce que révèle le Baromètre sur les usages mobiles, mené pour la quatrième année consécutive par Open, en partenariat avec l’EBG et Testapic.

Retour sur les habitudes des mobinautes et leurs attentes.



Des usages en constante évolution


Près d’1 utilisateur sur 3 utilise son smartphone comme moyen de paiement (paiement sans contact ou app de paiement) et 65% d’entre eux font des achats en ligne sur smartphone par carte bancaire.

39% des mobinautes utilisent une application santé. Parmi les plus populaires : Yuka et Doctolib, mais également le service public avec Ameli. Un service public également plébiscité en matière de recherche d’emploi puisque Pôle emploi est spontanément cité en premier sur ce second sujet.

19% des mobinautes désactivent toutes les notifications !

6 par jour et par application. C’est l’estimation du seuil de tolérance des utilisateurs, selon les professionnels. 58% des utilisateurs ne lisent pas toutes les notifications reçues…

Téléchargement d’apps: un coût d’arrêt significatif en 2019

En effet, il y a un an, 10 apps étaient téléchargées en moyenne chaque mois contre 2 cette année.

D’après l’analyse des commentaires laissés sur les stores, permise par la solution Moodpeek**, les mobinautes attachent de l’importance à l’intérêt de l’app, le ressenti à son utilisation, son ergonomie et sa fiabilité (83% des commentaires concernent ces points).

La publicité inApp, les bugs, les fonctionnalités manquantes et la fiabilité des mises à jour apparaissent comme des points de friction pour les mobinautes.

A noter également : pour 63% des utilisateur, la qualité d’une app peut influer sur l’image d’une marque…


Protection des données personnelles: pas si évident …

17% des mobinautes de savent tout simplement pas de quoi il s’agit et 36% estiment encore qu’ils n’ont pas une bonne connaissance de l’utilisation des données personnelles collectées par leurs apps.

Plus étonnant, 1 utilisateur sur 2 est tout de même prêt à être géolocalisé...


Applications mobiles et travail

Si les applications mobiles sont le plus souvent utilisées dans un cadre privé, dans le monde professionnel elles sont de plus en plus largement déployées et plébiscitées par les salariés.

Aujourd’hui, 48% des professionnels proposent une application mobile à leurs collaborateurs. 50% mettent à disposition un réseau social d’entreprise et 22% permettent l’accès aux données RH.

44% des utilisateurs sondés estiment qu’il serait « très pratique » que leur application mobile d’entreprise leur permette de gérer leurs congés, leurs bulletins de paie (42%) et leurs notes de frais (40%).





* Statista

** Analyse menée via Moodpeek sur les commentaires de 600 apps françaises depuis janvier 2017



# à lire aussi...

Retail : la revanche du discount…

Supeco, Action, Normal, B&M…le nombre d’acteurs discount dans la distribution ne cesse…

Le marché des études poursuit sa mutation

La digitalisation et l’impact toujours plus important de la data ont eu…

Digital: le second souffle des magasins…

Après avoir souffert de la concurrence du e-commerce, les magasins semblent aujourd’hui…

[Infographie] Quels KPIs pour la relation client ?

Les entreprises investissent de plus en plus dans leurs outils de relation…