Selon les derniers chiffres de la Fevad, les ventes sur internet ont progressé de près de 13% au 2ème trimestre 2019 pour atteindre les 25 milliards d’euros.

Des résultats quasi-identiques à ceux du début d’année qui montrent que la croissance du e-commerce semble se stabiliser en France.



87.7% des internautes français (soit quelques 39 millions de personnes) ont déjà acheté en ligne d’après les chiffres de Médiamétire communiqués en parallèle de ceux de la Fevad.

Une part qui s’élève aujourdh’ui à 94,4% chez les internautes CSP+, et même à 94,9% chez les jeunes internautes de 18 à 24 ans.

Médiamétrie dénombre également 1.5 million de nouveaux cyber-acheteurs en un an, de quoi assurer la croissance naturelle des sites marchands en France…


Une croissance de 12,6% au 2ème trimestre

Le marché du e-commerce garde donc le cap avec une croissance des ventes en ligne qui maintient son allure.

Les achats sur les sites ont représenté 415 millions de transactions, soit une augmentation de 19,7% sur un an.

Le nombre de transactions a ainsi été multiplié par plus de 6 en dix ans.  

Sur le 1er semestre 2019, le chiffre d’affaires en ligne a représenté près de 50 milliards d’euros (24,9 milliards au 1er trimestre et 24,7 au 2ème trimestre).

Cette croissance est toujours portée par l’élargissement de l’offre qui se traduit par un fort développement du nombre de sites actifs au cours du trimestre (+18% en un an).

Ainsi, même si le panier moyen poursuit sa baisse (-5,9% en un an) et atteint aujourd’hui 60 euros (vs 63 euros au second trimestre 2018) le nombre moyen d’achats par acheteur continue à augmenter (+13%), ce qui représente 12,8 achats par acheteur sur le trimestre.

Au total, les cyberacheteurs ont dépensé chacun 766 euros.


Certains secteurs sont plus dynamiques que d’autres

Les ventes de produits grand public du panel iCE 100, qui mesure la croissance sur un échantillon constant d’une centaine de sites, parmi les sites leaders, enregistrent une croissance de 7,1% dans un contexte de léger recul de la consommation globale des ménages, selon les données de la Banque de France.

A noter cependant que cette baisse de la consommation globale n’affecte pas tous les secteurs.

Ainsi, le e-commerce semble notamment profiter du dynamisme des marchés de l’équipement maison (meubles, textile de maison, électroménager, …) au deuxième trimestre, marchés sur lesquels les sites e-commerce sont particulièrement présents. 

Les ventes aux professionnels du panel iCE 100 ont un rythme de progression soutenu (+16,1%), d’autant que le référentiel de croissance du 2ème trimestre 2018 était particulièrement élevé (+25%).

Quant au e-tourisme, il bénéficie d’un rebond de croissance dû pour partie au « rattrapage » du ralentissement observé au 2ème trimestre 2018 en raison des grèves. Son niveau de progression est comparable à celui de l’ensemble des agences de voyage on et off line (volume d’affaires des réservations +15% après +4% au 1er trimestre 2019, source : baromètre Les Entreprises du Voyage/Gestour/Orchestra).

Toujours plus de ventes sur mobile et sur les places de marché

Les sites du panel iCM réalisent toujours plus de ventes sur les terminaux mobiles : +25% au 2ème trimestre vs le 2ème trimestre 2018.

Le canal mobile représente 38% de leur chiffre d’affaires total, soit 4 points de plus sur un an pour les sites qui participent au panel iCM. L’accroissement est régulier et rapide.

Les ventes réalisées pour le compte de tiers (sur les places de marché) continuent à augmenter comparativement plus rapidement que les ventes en propre.

Ainsi, la croissance du volume d’affaires réalisé sur les places de marché du panel iPM se maintient avec +15% sur le 2ème trimestre. Sur un an, elles progressent de 2 points dans le volume d’affaires des sites de l’iPM.

Les marketplaces représentent aujourd’hui 34% du volume d’affaires global des sites qui les hébergent.

Le top 15 des sites e-commerce est ‘mobile-first

Médiamétrie//NetRatings et la Fevad ont également publié le classement d’audience des quinze premiers sites d’e-commerce, tous secteurs confondus, sur ordinateur, mobile et tablette.

En moyenne 43 millions d’internautes (68,7% des Français) ont consulté, chaque mois, au moins un des sites et/ou applications du Top 15 « e-commerce ».


Fait notable : tous les sites de ce classement sont aujourd’hui consultés en majorité depuis un mobile…



# à lire aussi...

Pourquoi le marketing digital doit changer

Selon une étude menée auprès de 300 000 mobinautes dans le monde,…

Assistants vocaux : la nouvelle voix de l’expérience client…

Après un accueil plutôt sceptique de la part des consommateurs, chatbots et…

Enceintes vocales : 3,2 millions d’utilisateurs en France

Les enceintes à commande vocale parlent désormais à tout le monde… ou…