La Robolution est en marche…

Ils sont partout, tous les journaux en parlent, et pourtant, la majorité d’entre nous ne sait rien d’eux. Les robots industriels passionnent autant qu’ils inquiètent. Alors que certains avancent que 70% de nos emplois seront automatisés d’ici la fin du siècle, qu’en est-il vraiment ? Les robots vont-ils nous remplacer ? Evidemment, la robotisation de l’industrie est un petit peu plus compliquée qu’il n’y paraît…

 

La robolution est en marche ! Reste à savoir à quel point les robots industriels vont bouleverser notre quotidien…

Leur nombre ne cesse d’augmenter dans les usines, pour remplacer peu à peu les humains dans les tâches répétitives et/ou pénibles, et certains journalistes voient cette introduction des robots au travail comme les prémices d’une substitution à grande échelle.

Notamment, selon Kevin Kelly, de Wired , 70% de nos emplois seraient exercés par des robots d’ici la fin du siècle…Effrayant non?

Dans l’infographie ci-dessous, TradeMachines a souhaité apporter quelques éléments de réflexion à cette crainte du chômage souvent partagée.

 

Doit-on craindre une “invasion” des robots au travail ?

Si les robots industriels sont si dommageables, pourquoi s’acharne-t-on à y avoir recours ? Doit-on simplement ralentir leur expansion ? Ce n’est pas si simple…

Les robots font déjà partie intégrante de certaines usines, comme ce centre de production Tesla à Détroit , avec plus de 160 robots pour 3000 employés.

De plus, si tant d’usines les plébiscitent, c’est qu’ils doivent bien avoir quelques avantages !

Effectivement, les statistiques montrent que les robots permettent, entre autres, aux entreprises d’augmenter leur productivité, et donc leur compétitivité. Et dans la plupart des cas, une entreprise en bonne santé est une entreprise qui embauche, et qui soutientl’économie locale !

Finalement, quand on regarde de plus près les différents impacts de la robotisation, on observe les mêmes conséquence que celles des deux premières Révolutions Industrielles.

Bien qu’étant considérées comme des période de progrès sans précédents, les répercussions et la transition furent loin d’être simples pour les travailleurs, dont les activités évoluaient vers quelque chose d’inédit.

C’est exactement ce qui est en train de se passer aujourd’hui: nous avançons vers l’inconnu. Et l’inconnu fait peur…

 

Comment maximiser cette collaboration inédite entre humains et machines ?

Alors que le bien-être au travail est un sujet de plus en plus clé en entreprise, il est indispensable aujourd’hui de repenser la place de l’employé en entreprise, qu’il soit de chair et d’os ou non.

Afin d’optimiser l’interaction entre machines et robots, des entreprises comme Rethink Robotics fabriquent des robots collaboratifs (ou CoBots, pour “COllaborative roBOTS” en
anglais).

Ces machines, comme Baxter ou Sawyer, sont capables de travailler – ou tout du moins, de MIEUX travailler – avec les humains: ils perçoivent les travailleurs, et peuvent donc les éviter s’ils sont sur leur chemins, et sont capables d’apprendre de nouveaux très facilement, par mimétisme.

 

Que nous réserve la suite ? Des robots qui nous dirigent en entreprise ?

Ce n’est pas encore d’actualité, même si les progrès en Intelligence Artificielle sont incroyables depuis quelques années.

Les algorithmes sont devenus tellement complexes que certains robots sont capables de prendre des décisions !

Le champs des possibles est donc ouvert, à nous d’écrire la suite de l’histoire…

 

L’industrie en pleine Robolution :

 

industire-et-robolution

 

 

# Must read