Selon les prévisions de Forrester, le montant des ventes de détail en ligne en France passera de 25 milliards d’euros en 2013 à 47 milliards en 2018, soit un taux de croissance annuel de +13,2%.


En Europe, sur la base de 17 pays étudiés, le taux de croissance annuel sera de +12%
, avec un chiffre d’affaires qui évoluera de 134,9 milliards d’euros à 233,9 milliards sur la même période.

Le Royaume Uni restera le pays où la part des ventes en ligne dans le volume total des ventes de détail est la plus élevée (15% en 2018), devant la France et l’Allemagne à 10%.
L’Espagne (5%) et l’Italie (4%) ne devraient pas rattraper leur retard, malgré des taux de croissance annuel élevés (+18,6% et +16%).
En comparaison, les ventes en ligne aux Etats-Unis vont atteindre 414 milliards de dollars en 2018, soit 10% du total des ventes de détail.

Si le secteur de l’habillement restera la catégorie la plus importante en Europe pour les ventes en ligne, le secteur de l’alimentation aura la croissance la plus forte, dépassant l’électronique grand public à l’horizon 2018 et devenant la deuxième catégorie.

La proportion des internautes européens achetant en ligne passera de 65% en 2013 à 75% en 2018.

# à lire aussi...

Service client : Quand les entreprises se voient trop belles…

Une récente étude révèle le décalage qui peut exister entre le point de vue des dirigeants d’entreprises et celui des consommateurs quant à la qualité de leur service client.

Pas d’effet “Gilets Jaunes” sur les ventes en ligne ?

Selon les premiers résultats publiés par la Fevad, le mouvement des Gilets…

En France, 60% des sites e-commerce sont rentables

Près de 6 sites marchands sur 10 ont atteint leur seuil de…

Digital Report: Les chiffres du Web en 2019

4.39 milliards d’internautes dans le monde, 3.5 milliards sur les réseaux sociaux…