L’engagement, ce nouveau graal de toute action marketing, est un des objectifs premiers des marques faisant appel aux influenceurs pour relayer leurs contenus sur les réseaux.

Mais de quoi dépend ce fameux taux d’engagement ? Du réseau social utilisé, du thème abordé, du fait de mentionner ou non un post comme étant sponsorisé ..?

Le point dans cette étude…

 

Une étude, mise en place par la nouvelle plateforme d’influence marketing Kolsquare*, révèle que, sur 1,2 million de posts analysés, environ 11 000 (soit 0,93%) sont indiqués comme sponsorisés.

En moyenne, le taux d’engagement de ces posts sponsorisés est de 2,42%. En comparaison, le taux d’engagement moyen sur les posts non sponsorisés analysés est de 1,21%.

 

La transparence semble payer

La présence de hashtags indiquant un post comme sponsorisé (#ad, #sponsored, #sponsorise, #ads, #advertisement, #sponso, #advertisements) n’est donc pas un frein à la réussite d’un partenariat entre un influenceur et une marque et ne réduit pas l’impact du post à partir du moment où il est sincère et authentique.

Il faut avant tout que la campagne soit crédible.

Sur certains segments, les posts sponsorisés ont même une performance nettement supérieure aux posts non sponsorisés.

Exemple avec le thème « Voyage », les posts sponsorisés des méga-influenceurs sur Instagram affichent une moyenne de taux d’engagement à 6,52% (vs 3,40% en non-sponsorisé).

 

L’impact du thème sur le taux d’engagement

Certains secteurs sont déjà très matures sur le sujet de l’influence marketing.

La mode, la beauté et le sport & fitness représentent par exemple 37% du volume de posts sponsorisés relevés. Ces thèmes très présents sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, se prêtent très bien à des partenariats entre marques et influenceurs.

Néanmoins, l’étude révèle que les taux d’engagement sont plus élevés sur des thèmes qui ne présentent pas encore beaucoup de posts sponsorisés.

La famille, les animaux et le voyage (qui représentent 10% du volume des posts relevés) sont en moyenne à 2,82% d’engagement, alors que le top 3 en volume – mode, beauté et sport & fitness – est à 1,89% d’engagement en moyenne.

Il y a ainsi une opportunité pour les marques des secteurs famille, animaux et voyage d’engager fortement les communautés d’influenceurs et parfois plus que sur les secteurs faisant déjà beaucoup d’influence.

 

Des réseaux sociaux plus efficace que d’autres ?

D’après l’étude, le taux d’engagement est en moyenne de 3,19% sur Instagram (sur 10 610 posts sponsorisés). Il est de 0,69% sur Facebook (614 posts sponsorisés) et de 0,02% sur Twitter (18 posts sponsorisés).

Instagram confirme donc son hégémonie sur le volume de posts sponsorisés et sur les niveaux de taux d’engagement par rapport à Facebook et Twitter, qui sont désormais délaissés par les annonceurs.

Cette analyse confirme donc la tendance de baisse du reach organique observé sur Facebook suite aux changements d’algorithme, tandis que le nombre d’utilisateurs actifs ne cesse de grandir sur Instagram avec un reach organique encore stable pour les marques…

 

 

 


*Echantillon d’influenceurs étudiés au 1er semestre 2018 (environ 10 000 comptes) : présents sur la plateforme Kolsquare et approuvés comme compte d’influenceur par les équipes Kolsquare. Ayant au moins 50% de leur communauté Instagram basée en France

 

 

# à lire aussi...

Les seuls vrais influenceurs, ce sont nos proches…

A l’heure où les marques courtisent de plus en plus les youtubeurs,…

Influence Marketing : entre dérives et opportunités…

En 2024, le marché de l’influence marketing devrait dépasser les 22 milliards…

La vidéo au cœur de la croissance d’Instagram

Instagram est le réseau social connaissant la plus forte croissance en France,…