23 juin 2017

90 milliards d’applis ont été téléchargées en 2016, soit 15% de plus que l’année précédente. Porté par la croissance des marchés émergents que sont l’Inde et surtout la Chine, le business des apps n’a jamais été aussi florissant : le chiffre d’affaires des éditeurs d’applications a ainsi connu une augmentation de 40% et avoisine désormais les 90 milliards de dollars…

 

Selon le dernier bilan du spécialiste du marché applicatif App Annie, le marché des applications mobiles a enregistré une très forte croissance en 2016, que ce soit en termes d’utilisation, de nombre de téléchargements ou de chiffre d’affaires généré.

 

900 Milliards d’heures passées sur les applis

L’usage est devenu un indicateur essentiel pour l’app économie. Malgré leur importance, les téléchargements (nouvelles installations d’app) ne disent pas tout.

Pour comprendre l’app économie, les indicateurs d’usage sont cruciaux, car ils reflètent la fréquence et la durée d’utilisation des apps. A ce titre, le temps total passé est l’indicateur clé des mesures d’usage.

Le temps total passé sur les apps dans le monde a augmenté de plus de 150 milliards d’heures d’une année à l’autre, pour atteindre 900 milliards d’heures en 2016.

Au quotidien, cela correspond à une moyenne d’environ deux heures par utilisateur de smartphone Android.

 

+15% de téléchargements en 2016

Comme pour le temps total, la croissance des téléchargements dans le monde en 2016 a plus ou moins suivi la même trajectoire que l’année précédente.

Cela s’est traduit par plus de 90 milliards de téléchargements dans le monde, ce qui représente une augmentation de plus de 13 milliards au sein de l’App Store iOS et Google Play.

 

Comme en 2015, c’est Google Play qui a principalement alimenté cette croissance (surtout sur les marchés émergents).

Les téléchargements iOS ont plus augmenté en 2016 qu’en 2015, grâce à la Chine essentiellement, qui représente 80% de la croissance de téléchargements sur iOS.

En France, les applications mobiles les plus téléchargées sont Facebook Messenger, Snapchat, Facebook, WhatsApp et Instagram.

Facebook est donc présent quatre fois dans ce top 5 grâce aux rachats de WhatsApp (en 2014) et d’Instagram (en 2012), et se paye même le luxe de truster 9 des 10 premières places du top 10 des applis…

 

Plus de chiffre d’affaires que le cinéma et la musique réunis…

En 2016, plus de 35 milliards de dollars de chiffre d’affaires ont été versés aux éditeurs via App Store iOS et Google Play. Cela représente un taux de croissance annuel de 40%, supérieur à celui de 2015.

 

 

Avec une croissance de chiffre d’affaires de près de 50% en 2016, l’App Store iOS creuse encore l’écart et reste la plateforme générant le plus de chiffre d’affaires. Comme pour les téléchargements, cette augmentation a principalement été alimentée par la Chine, qui a contribué à près de la moitié de sa croissance annuelle.

Bien que le chiffre d’affaires généré par les apps stores continue de grimper, il représente moins de la moitié du chiffre d’affaires total de l’app économie. Si on inclut le chiffre d’affaires publicitaire et celui des stores Android tiers, le montant total versé aux éditeurs en 2016 passe à près de 89 milliards de dollars.

Un chiffre que l’on peut comparer aux recettes mondiales du cinéma (autour de 40 milliards de dollars) ou de la musique (15 milliards de dollars)…

 

Les applis de jeux restent les plus rentables

Comme pour les années précédentes, les jeux génèrent le plus de chiffre d’affaires, soit respectivement 75% et 90% du chiffre d’affaires total d’App Store iOS et de Google Play en 2016. Sur App Store iOS, la sous-catégorie Jeux de rôle a généré à elle seule la moitié de la croissance de chiffre d’affaires en 2016.

A noter que le jeu mobile PokémonGo a représenté, à lui seul, 10% de la croissance du marché en 2016, en générant quelques 950 millions de dollars (890 millions d’euros) de recettes en à peine 6 mois.

 

 

La rentabilité vient avec le temps…

Hormis le cas particulier de la Chine, si les marchés émergents voient les téléchargements exploser, le chiffre d’affaires peine encore à y suivre la même courbe.

 

C’est dans les pays matures, où les utilisateurs ont déjà fait le tri dans leurs applis préférées et développé des préférences d’usage, que le temps d’utilisation et les recettes peuvent alors véritablement prendre leur essor, analyse App Annie dans son étude.

Le top 10 mondial en termes de chiffre d’affaires reste ainsi le pré carré des grandes économies, où la France occupe d’ailleurs la 10e place sur iOS et la 7e sur Google Play.

Mais les fortes croissances des téléchargements et du temps d’utilisation observées cette année en Inde ou au Brésil devraient rapidement changer la donne…

 

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !

à télécharger sans modération