Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Insights

Les nouvelles attentes du consommateur / internaute d’aujourd’hui

Augmentation du temps passé en ligne, nouvelles attentes vis-à-vis des marques… La pandémie aura eu un impact important sur nos comportements et habitudes de consommation.


TEAM LEWIS a publié son dernier guide des tendances des internautes en partenariat avec la société d’études de marché GWI.

Ce rapport se penche sur l’évolution des comportements des internautes d’aujourd’hui et sur les changements que la pandémie a entraînés dans le multivers marketing actuel…

Constat fort hérité de cette étude : « Il n’est plus aussi simple de s’adresser à son public avec un seul message aussi souvent que possible », selon Hugues Bantigny, Client Engagement Director chez TEAM LEWIS.

« Les attentes des consommateurs en ce qui concerne l’interaction qu’ils peuvent avoir avec les marques sont claires. Ils souhaitent de la créativité inédite, non seulement apte à attirer leur attention mais qui soit aussi proposée de manière personnalisée.

La complexité du message et le format utilisé pour le transmettre sont primordiaux pour assurer le succès d’une campagne. »



Avec l’augmentation du temps passé devant les écrans, la possession d’appareils, l’utilisation effrénée des réseaux sociaux et les préoccupations croissantes concernant la vie privée en ligne, le public d’aujourd’hui exprime une volonté croissante d’avoir un impact sur le monde qui l’entoure.


Ces changements de comportement font ressortir trois thèmes clés abordés dans le rapport :

#1. Mettre fin à la monotonie pour éviter le désintérêt d’une audience,

#2. Comprendre comment l’humeur peut influencer un public,

#3. Exploiter les principaux facteurs de motivation pour favoriser des interactions plus significatives



L’évolution du comportement des consommateurs en France et dans le monde


1. Un temps passé devant les écrans en croissance

Le temps passé devant les écrans continue à augmenter dans la plupart des pays, à l’exception de l’Australie, de la Malaisie, de Singapour et des États-Unis.

Dans l’Hexagone, les Français passent en moyenne 5h44 par jour devant les écrans, quasiment 1h de plus par jour en comparaison avec les 4h52 en 2017.

2. État des lieux de la possession d’appareils numériques

Dans le monde, le public utilise en moyenne trois appareils par personne pour accéder à Internet. Mais le nombre d’appareils n’est pas un indicateur du nombre d’heures passées en ligne.

Les Malaisiens par exemple, possèdent en moyenne moins de trois appareils par personne mais ce sont ceux qui passent le plus de temps sur leurs écrans au niveau mondial (moyenne de 9h16/jour).

Les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie se situent au-dessus de la moyenne mondiale en matière de possession d’appareils avec environ 3,11 appareils.

La France et la Belgique se situent en-dessous de la moyenne mondiale – avec environ 2.6 appareils

3. Regard sur l’utilisation des réseaux sociaux

En matière d’utilisation des réseaux sociaux, les pays de l’APAC sont en tête du classement avec une moyenne d’utilisation de quatre plateformes sociales par jour – ce qui expliquerait le fait que ce sont également les pays de l’APAC qui passent le plus de temps devant les écrans – 7h43/jour en moyenne.

En Amérique du Nord, les internautes utilisent en moyenne plus de 3 médias sociaux par jour, quant aux internautes en Europe Occidentale, il figurent en bas du classement avec une utilisation de moins de trois plateformes par jour.

4. Les comportements vis-à-vis des technologies et de la vie privée

Au niveau mondial, la principale préoccupation des consommateurs concerne la manière dont les entreprises utilisent leurs données personnelles en ligne (39 %), suivie par une préférence pour l’anonymat en ligne (34 %).

De même, en France, la principale préoccupation pour 42,1% des répondants est la manière dont les entreprises utilisent leurs données personnelles en ligne.

Seulement 11,5 % des répondants disent se sentir maîtres de leurs données personnelles.


D’ailleurs, d’après cette étude, afin de mieux se protéger contre les atteintes à leur vie privée en ligne, 32% des Français indiquent utiliser une fenêtre de navigation privée, 54% disent effacer souvent leur historique de navigation et les caches et 42 % refuser les cookies sur un site web.

5. Les attentes des consommateurs vis-à-vis des marques

Les consommateurs mondiaux sont unanimes à appeler de leurs vœux des marques fiables, authentiques et innovantes.

En France, c’est le même constat qu’à l’international – les consommateurs souhaitent que les marques soient fiables dans les informations qu’elles communiquent (66 %) et authentiques vis-à-vis de leur image de marque (49 %).

Quant à leurs approches, 50 % des répondants expliquent que les marques doivent être innovantes et 24 % qu’elles doivent adopter des approches originales pour attirer l’attention des consommateurs.

L’engagement pour l’environnement semble également être un aspect très important pour les consommateurs français d’aujourd’hui – en effet, 56 % indiquent préférer acheter un produit durable même si ce dernier est plus cher.

6. La montée en puissance de l’audio

Au cours des trois dernières années, on a constaté une augmentation de la consommation de services destreaming musical et de podcasts.

L’Australie et Singapour par exemple connaissent la plus forte croissance en matière de streaming et d’écoute de podcasts, avec une croissance de 15 minutes en moyenne par rapport à l’année passée.

En France, le temps d’écoute de podcasts n’a pas évolué depuis 2020 : il s’établit à 27 minutes par jour.

A l’inverse, l’écoute de musique via les plateformes de streaming est passée de 57 minutes en 2020 à 1h06 en 2021.

7. Un scepticisme à l’égard des réseaux sociaux

Seuls 23 % des consommateurs internationaux pensent que les réseaux sociaux sont bons pour la société.

Les Malaisiens sont les plus positifs à cet égard, 40 % d’entre eux considèrent leur impact comme positif.

Les Français sont parmi les plus sceptiques vis-à-vis des réseaux : seulement 15,6 % d’entre eux pensent que les médias sociaux sont positifs pour la société, 28,6 % disent même penser passer trop de temps sur leur smartphone et 24 % sur les réseaux sociaux.








Méthodologie :

Tous les chiffres de ce rapport sont issus de la recherche en ligne de GWI parmi les utilisateurs d’Internet âgés de 16 à 64 ans. Ces chiffres représentent la population en ligne de chaque marché, et non sa population totale. Chaque année, GWI interviewe plus de 700 000 internautes via un questionnaire en ligne pour son ensemble de données de base.

Certains de ces répondants répondent à une version plus courte de cette enquête via un téléphone portable, tandis que d’autres répondent à des questions supplémentaires sur leur consommation de médias.

Lors de la lecture de ce rapport, veuillez noter que nous utilisons un mélange de données provenant de la recherche mondiale trimestrielle continue de GWI, ainsi que des idées issues de sa recherche Zeitgeist. Notre rapport couvre les pays suivants : Australie, Belgique, France, Allemagne, Hong Kong, Italie, Malaisie, Pays-Bas, Portugal, Singapour, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger la version française du rapport « Découvrez l’audience Multi-Moment ».






# A lire aussi ...

Avis d'expert

Généralisation de la 5G, industrie 4.0, smart cities, agriculture connectée… Les applications du numérique dans la vie économique connaissent une progression exponentielle. Et ce...

e-Commerce

78 % des Français estiment que le contenu généré par les utilisateurs joue un rôle décisif dans leurs décisions d’achats

Digital

Quelle que soit la taille de votre entreprise et le type d’activité, commerçant ou prestataire de services, vous avez besoin d’une devanture à votre...

Digital

Le nombre de français souhaitant être constamment connectés à Internet a augmenté de 36 points en 7 ans pour atteindre 92% !

Publicité