Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

e-Commerce

[Infographie] Les 10 plus gros événements shopping du monde

Black Friday, Single Day chinois, El Buen Fin au Mexique, ou encore la saison des Fêtes en Inde… Retour sur les 10 événements shopping les plus importants au monde.


L’année dernière, les consommateurs ont dépensé 62,48 milliards d’euros lors du Single Day en Chine. La journée des célibataires a ainsi laissé loin derrière elle le traditionnel Black Friday et elle devrait cette année encore confirmer sa position de plus grand événement commercial au monde.

Dealabs revient ici sur ces événements commerciaux mondiaux qui font gagner des millions aux commerces chaque année…




1) Single Day – Chine


Revenu 2020 : 96,97 milliards d’euros
Premier :          11 novembre 1993
Dernier :          11 novembre 2021


Depuis plusieurs années, le Single Day (journée des célibataires) est l’événement commercial mondial majeur.

Pourtant, son épopée a commencé de manière très simple : en 1993, des étudiants de l’université de Nanjing ont lancé la journée des célibataires. En raison de la politique de l’enfant unique et du surplus d’hommes en Chine, les célibataires se sont alors fait plaisir en s’offrant de petits cadeaux.

À cette époque, générer des milliards était encore impensable. Ce n’est qu’au cours des dix dernières années que la journée des célibataires s’est réellement développée : en 2011, les consommateurs ont seulement dépensé 694,51 millions d’euros.

Tandis qu’en 2015, cette somme a atteint les 12,11 milliards d’euros, puis 21,43 milliards d’euros en 2017. En 2020, Alibaba organisé, avec grand succès, l’événement sur deux semaines, du 1er au 11 novembre. Les ventes ont alors généré + 8 937 % par rapport à l’édition de 2011.

À titre de comparaison, 34,49 milliards d’euros ont été dépensés chez JD.com.


2) Le weekend du Black Friday – États-Unis  


Revenu 2020 : 29,14 milliards d’euros
Premier :          24 novembre 1961
Dernier :          du 26 au 29 novembre 2021


Comparé au Single Day, le Black Friday aux États-Unis est beaucoup plus traditionnel.

En 1961, les commerçants de Philadelphie ont été les premiers à annoncer des rabais pour attirer les consommateurs pendant le pont entre Thanksgiving et le week-end qui suit.

Depuis, le Black Friday est devenu l’événement commercial le plus important de l’année dans le pays.

Selon Adobe, les consommateurs ont acheté pour 7,6 millions d’euros lors du seul Black Friday en 2020, soit 21,6 % de plus qu’en 2019.

Au cours des cinq jours, allant de Thanksgiving jusqu’au Cyber Monday, les commerçants américains ont récolté pas moins de 29,14 milliards d’euros, soit +20,7 % par rapport à 2019.


3) El Buen Fin – Mexique


Revenu 2020 : 10,15 milliards d’euros
Premier :          du 18 au 21 novembre 2011
Dernier :          du 19 au 22 novembre 2021


Le Mexique, qui accueille le troisième plus grand événement de shopping au monde, est aussi un cas particulier.

Ce ne sont pas les commerçants ou les associations, mais le gouvernement qui a lancé l’opération commerciale El Buen Fin (« la bonne fin ») en 2011.

Afin de renforcer l’économie, l’État mexicain renonce à la TVA durant quatre jours, et tire au sort 150 000 prix en espèces d’une valeur totale de 500 millions de pesos (21,26 millions d’euros).

Toute personne qui paie avec sa carte de crédit pendant El Buen Fin participe à la tombola.

Les associations de défense des consommateurs mettent cependant en garde contre le surendettement, mais ne parviennent pas à freiner la popularité d’El Buen Fin.

Les ventes déclarées par le ministère de l’Économie sont en hausse depuis des années.

En 2015, les Mexicains ont dépensé quatre-vingts milliards de pesos (3,4 milliards d’euros).

En 2019, le chiffre était déjà de 5,1 milliards d’euros. En 2020, l’État mexicain a prolongé El Buen Fin de quatre à douze jours. Par rapport à l’année précédente, les ventes ont presque doublé pour atteindre 10,15 milliards d’euros.


4) Amazon Prime Day – Partout dans le monde


Revenu 2021 : 9,49 milliards d’euros
Premier :         15 juillet 2015
Dernier :           21 et 22 juin 2021


Tout comme le succès du Single Day est indissociable d’Alibaba, l’événement Amazon Prime Day est indissociable de la société éponyme qui l’a créé en 2015.

Amazon a organisé sa première édition pour célébrer, avec les membres de son programme fidélité, le vingtième anniversaire de l’entreprise. Depuis, les ventes générées par Amazon et les marketplaces participantes lors de l’Amazon Prime Day ont explosé.

Lors du premier Prime Day en 2015, les consommateurs ont dépensé 760 millions d’euros.

En 2019, lors du tout premier Prime Day de deux jours, ce chiffre a atteint 6,07 milliards d’euros.

Sur les deux dernières années, le magazine spécialisé DigitalCommerce360 estime que les chiffres ont atteint les 8,81 milliards d’euros pour le Prime Day 2020 et 9,49 milliards d’euros en 2021.


5) Le weekend du Black Friday – Royaume-Uni


Revenu 2020 : 8,8 milliards d’euros
Premier :          28 novembre 2003
Dernier :          du 26 au 29 novembre 2021

En dehors des États-Unis, le Black Friday se tient dans de nombreux autres pays, en premier lieu au Royaume-Uni.

Les Britanniques ont découvert le Black Friday en 2003 et le Cyber Monday en 2009.

Toutefois, les ventes de ces dernières années n’ont pas évolué de façon homogène. Probablement en partie à cause de la pandémie, les consommateurs britanniques ont moins dépensé en 2020 (8,8 milliards d’euros) qu’en 2019 (9,99 milliards d’euros), selon le Center for Retail Research.

En 2018, le Brexit a miné le moral des consommateurs britanniques : les ventes sont passées de 8,71 milliards d’euros en 2017 à 7,79 milliards en 2018.

À l’époque, le British Retail Consortium a considéré la période de Noël 2018 comme la pire de la décennie.


6) La saison des fêtes – Inde


Revenu 2020 : 5,51 milliards d’euros
Premier :          inconnu
Dernier :          24 octobre 2022


Le sixième plus grand événement commercial du monde n’a pas un caractère commercial mais religieux.

Lors de la fête annuelle de Diwali, les 1,09 milliard d’hindous du monde, dont environ 92% vivent en Inde, célèbrent le retour de leur dieu, le seigneur Rama, dans son royaume. Cette fête symbolise la victoire du Bien sur le Mal et de la lumière sur l’ombre.

Pour la fête, les hindous achètent non seulement des boissons et de la nourriture, mais aussi des feux d’artifice, des articles de mode et, dans certains cas, des cadeaux luxueux tels que des appareils électroniques.

La saison des achats commence un mois avant le festival de Diwali. Les points forts de la saison des fêtes sont les Big Billion Days de Flipkart et le Great Indian Festival d’Amazon.

Les dépenses pendant la saison des fêtes ont fortement augmenté ces dernières années : Redseer chiffrait les ventes en 2017 à 680 millions d’euros, tandis qu’en 2018 les commerçants ont récolté 1,7 milliard d’euros.

Selon Forbes, les dépenses ont encore fortement augmenté depuis et les consommateurs indiens auraient dépensé 4,07 milliards d’euros en ligne en 2019, et 5,51 milliards d’euros en 2020.


7) Le weekend du Black Friday – France


Revenu 2020 : 5,3 milliards d’euros
Premier :          du 29 novembre au 2 décembre 2013
Dernier :          du 26 du 29 novembre 2020


Derrière les États-Unis et le Royaume-Uni, la France est le pays où les consommateurs dépensent le plus pendant les quatre jours allant du Black Friday au Cyber Monday.

Le Center for Retail Research a estimé que les commerçants français ont généré 5,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’année dernière.

En raison de la pandémie et des fermetures obligatoires associées, pour les commerces dits « non-essentiels », le gouvernement français a demandé aux e-commerçants de reporter la publication de leurs offres prévues pour le Black Friday.

Mais tous n’ont pas répondu à cet appel, donnant lieu à deux événements Black Friday – avec un premier du 27 au 30 novembre et un second du 4 au 6 décembre.

Cela n’a cependant pas poussé les Français à consommer davantage : plombées par la crise sanitaire, les dépenses 2020 sont en recul de 11% par rapport à 2019.

Les ventes au détail traditionnelles ont chuté de 18%, tandis que les dépenses de vente en ligne ont augmenté de 11%.


8) Le weekend du Black Friday – Allemagne


Revenu 2020 : 3,7 milliards d’euros
First time :       du 29 novembre au 2 décembre 2013
Dernier :          du 26 au 29 novembre 2021


Selon l’association allemande du commerce de détail, les consommateurs ont dépensé 3,7 milliards d’euros l’année dernière lors du week-end Black Friday/Cyber Monday, positionnant l’événement au premier rang en Allemagne et à la huitième place dans le monde.

Contrairement à la France, la pandémie n’a guère impacté les consommateurs (+19,4 % de ventes comparé à l’année précédente).

Celles-ci ont également doublé puisqu’elles ont atteint respectivement 1,7 milliard d’euros, 2,4 milliards d’euros puis 3,1 milliards d’euros en 2017, 2018 et 2019.


9) Boxing Day – Australie


Revenu 2020 : 1,88 milliards d’euros
Premier :          26 décembre 1931
Dernier :          26 décembre 2021


L’appartenance de l’Australie au Commonwealth depuis 1931 est évidente chaque 26 décembre : en écho à la tradition britannique, des centaines de milliers d’Australiens se pressent dans les magasins le premier jour d’ouverture après Noël (26 décembre) pour acheter des coupons et échanger les cadeaux reçus.

Les commerçants accueillent leurs clients avec des promotions spéciales pour donner un coup de pouce supplémentaire à leurs ventes : en 2017, quelques 25 millions d’Australiens ont fait des achats pour 1,48 millions d’euros le lendemain de Noël, en 2018 pour 1,49 millions d’euros, tandis qu’en 2019, les commerçants ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros.

Lors du Boxing Day 2020, les ventes se sont élevées à trois milliards de dollars australiens (2,24 milliards d’euros), selon Dominique Lamb, le responsable de la National Retail Association (NRA).


10) Dubaï Shopping Festival – Émirats Arabes Unis


Revenu 2020 : inconnu

Premier :          du 15 février au 16 mars 1996
Dernier :          du 15 décembre 2021 au 29 janvier 2022


On ne sait pas combien de dirhams les résidents et visiteurs de Dubaï ont dépensé au Dubaï Shopping Festival ces dernières années. Les cheikhs pratiquent la discrétion. Ce qui est certain, c’est que le Dubaï Shopping Festival est le plus grand événement commercial de la péninsule arabique et l’un des plus grands événements commerciaux au monde.

Lors de la première édition du Dubaï Shopping Festival en 1996, les ventes avaient déjà atteint 1,35 milliards d’euros.

En 2010, les consommateurs ont acheté pour 2,31 milliards d’euros et, en 2012, pour 2,7 milliards d’euros.

Pour 2018, Gulf News a estimé les ventes à 4,53 milliards d’euros. L’importance du Dubaï Shopping Festival pour les secteurs du commerce et tourisme des Émirats Arabes Unis est mise en évidence par les 2,31 millions d’euros (10 millions de dirhams) dépensés par les organisations lors du dernier Dubaï Shopping Festival (du 17 décembre 2020 au 30 janvier 2021) uniquement pour décorer quatre-vingts rues de la métropole du désert.

Selon Gulf News, leur budget total était de 17,29 millions d’euros pour cet événement.





# A lire aussi ...

Insights

Cette édition du Black Friday s'est muée en Black Saturday pour les magasins qui ont connu une affluence plus importante le samedi que le...

e-Commerce

Selon une nouvelle étude, 53% des Français prévoient de réaliser leurs achats de Noël sur Amazon...

e-Commerce

Prix élevés, ruptures de stocks ou retards de livraison... Selon une étude Oracle, les consommateurs sont très inquiets pour leurs achats de Noël.

Email

Les envois mondiaux d'emails devraient augmenter de 30% cette année lors du Black Friday...

Publicité