D’après une étude réalisée par Business Insider, plus de 24 milliards d’appareils connectés à Internet seront installés dans le monde en 2020. Cela représente plus de 4 appareils par personne. Une croissance liée en grande partie au développement exponentiel de l’Internet des Objets…

 

 

Des objets connectés par milliards

Les ordinateurs, les smartphones, les montres connectées, les tablettes ou encore les vêtements connectés font tous partie de l’Internet des Objets (ou IoT en anglais).

Par ailleurs, certains objets du quotidien, comme les thermomètres ou les détecteurs de fumée, présentent des fonctions intelligentes, qui les incluent dans la catégorie de l’IoT. Et à l’avenir, notre système de transport, la façon dont nous travaillons et nos interactions sociales seront modifiés en profondeur sous l’effet du développement de l’IoT.

 

Une croissance accélérée pour l’Internet of Things

Plusieurs facteurs contribuent à la croissance fulgurante de l’IoT.

Tout d’abord, la connectivité à Internet qui se répand à grande vitesse et sera bientôt accessible partout sur la planète. Par exemple, en 2018, l’Etat de New-York aux Etats-Unis fournira un accès à large bande à tous les foyers, y compris ceux situés en zone rurale.

Par ailleurs, l’amélioration rapide de la technologie mobile et l’utilisation de plus en plus répandue d’appareils mobiles à distance, deux tendances qui ont pour conséquence de faire diminuer les prix et de faciliter l’accès à Internet. Ainsi, Nokia est en train d’exporter la technologie 5G en Inde.

En parallèle, davantage d’argent est investi dans l’internet des objets à mesure que les entreprises et les gouvernements prennent conscience de son importance.

En 2015, le gouvernement américain y a investi 8,8 milliards de dollars, soit 1,1 milliard de dollars de plus qu’en 2014. Dans le même temps, le prix des capteurs connectés à Internet, sur lesquels s’appuient la plupart des appareils, est en baisse.

L’IoT étant moins coûteux, de plus en plus de consommateurs peuvent s’offrir des appareils connectés. Mais il reste un défi de taille à relever : la préservation de la sécurité et de la vie privée des utilisateurs de l’IoT, afin que ce dernier ne soit qu’un vecteur d’opportunités et non de vulnérabilités…

 


Source : Clubic.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !