La Fevad a présenté aujourd’hui les résultats des ventes sur internet pour le 1er trimestre 2019. Le e-commerce français poursuit sur sa lancée avec une croissance à deux chiffres et un nombre d’acheteurs toujours plus important…



25 Milliards en 3 mois…

Le chiffre d’affaires des ventes globales e-commerce gagne +11,9% par rapport au 1er trimestre 2018, porté par la poursuite de l’augmentation du nombre d’e-acheteurs, de la fréquence d’achat en ligne et de la diversification de l’offre, malgré le léger ralentissement du secteur voyage-tourisme.

Le montant dépensé atteint 24,9 milliards d’€ sur les 3 premiers mois de l’année.

50 transactions toutes les secondes !

L’accroissement du nombre d’achats en ligne est plus important en début 2019 qu’en début 2018 (+19% après +17,7% au T1 2018).

Sur ce 1er trimestre, on dénombre 407 millions de transactions. C’est 5 fois plus qu’au 1er trimestre 2010. 50 transactions en ligne en moyenne sont réalisées par seconde !

Près de 39 Millions d’acheteurs en ligne

D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 1er trimestre 2019, 38,8 millions d’internautes ont déjà effectué des achats en ligne, soit 87,5% d’entre eux.

Cela représente 1,3 million de cyberacheteurs de plus qu’il y a un an.

Pour Jamila Yahia-Messaoud, Directrice du Département Consumer Insights de Médiamétrie :

« Après une petite stagnation en 2018, on assiste à une nouvelle augmentation du nombre de cyberacheteurs, de l’ordre de 4% en 1 an.

Si les moins de 35 ans tirent cette progression avec notamment un rôle croissant du smartphone, les générations plus âgées ne sont pas en reste : plus de 8 seniors (65 ans et plus) sur 10 ont par exemple déjà acheté sur internet ».


Ces progressions compensent la baisse du montant du panier moyen qui descend à 61 € (-6%).

Le marché enregistre par ailleurs sur ce 1er trimestre une forte hausse du nombre de sites marchands actifs : +15,6% sur un an et +9% par rapport au 4ème trimestre 2018.

Les smartphones en passe de détrôner les ordinateurs


La vitalité des ventes en ligne se conjugue également avec l’accroissement des ventes sur les places de marché qui poursuivent un rythme de croissance rapide (équivalent à celui des 12 derniers mois).

Ces dernières contribuent à hauteur de 32% du total des ventes des sites de l’iPM (+3 points sur un an). C’est deux fois plus qu’il y a 5 ans.

Les ventes sur smartphones et tablettes continuent à tirer la croissance : +22% sur le 1er trimestre 2019 (vs +21% sur les 12 derniers mois).

Le canal mobile représente plus de 35% du chiffre d’affaires des sites de l’iCM (+4 points sur un an).

A ce rythme, les commandes sur mobiles pourraient dépasser les achats sur ordinateur dès 2021




Méthodologie :

Les données collectées par la Fevad auprès des sites marchands correspondent aux définitions suivantes :  

Indice commerce électronique (iCE 100) : Chiffre d’affaires réalisé en direct par les entreprises du Panel iCE 100 sur l’internet fixe et mobile. Les sites qui éditent une market place ne comptent pas le volume d’affaires réalisé sur market place, ni les commissions générées. Uniquement les commandes livrées en France. Tous les lieux de livraison sont retenus (y compris retraits en magasin). Il s’agit du chiffre d’affaires commandé (on considère la date de prise de commande et pas la date de livraison). Annulations, échanges et retours déduits, frais de port compris, TTC pour les ventes aux particuliers, HT pour les ventes aux professionnels.

Indice place de marché (iPM) : Les sites qui éditent une market place déclarent les ventes réalisées sur la market place par les vendeurs utilisateurs.

Indice commerce mobile (iCM) : Chiffre d’affaires réalisé en direct par l’entreprise sur smartphones et tablettes numériques dans le cadre des sites mobiles et applications (hors téléchargements d’applications).

Composition du Panel iCE 100 : Plus de 100 sites : produits grand public (100 sites), e-tourisme (15 sites) et ventes aux professionnels (20 sites).

Composition du Panel PSP : 9 plateformes sécurisées de paiement : Adyen, Dalenys, Ingenico Payment Services, Monetico Paiement, Monext, Paypal, PayZen, Verifone, Worldline.

Estimation du marché global : Le calcul de l’estimation du marché global est réalisé à partir des données recueillies auprès des sites du panel iCE 100, de la valeur des paiements électroniques (hors membres du panel iCE 100) communiqués par les prestataires participant au panel PSP et d’une estimation des paiements hors ligne (enquête Fevad auprès des marchands de l’iCE 100).


# à lire aussi...

Avis clients : le doute s’installe…

Si les avis clients ont pris une importance certaine dans le processus…

Les Français n’aiment toujours pas les chatbots…

Malgré tous les efforts déployés par les marques pour rendre la relation…

Rentrée des classes : jamais sans mon mobile ?

Selon une étude de la Mobile Marketing Association, l’entrée au collège va…