Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Social Media

Le déclin de Facebook se confirme aussi sur Google

Un million d’utilisateurs en moins pour Facebook et 200 milliards de valorisation perdus en une seule journée… Cette chute brutale du réseau social historique était pourtant prévisible si l’on étudie les tendances de recherches en ligne…


Pour la première fois en 18 ans, le nombre d’utilisateurs quotidien de Facebook est en baisse.

Habitué à gagner quelques dizaines de millions d’utilisateurs chaque trimestre, Facebook a donc, pour la première fois de son histoire, vu des utilisateurs partir.


Un signe d’essoufflement inquiétant pour la société phare du nouveau groupe Meta, qui a subi ce jeudi une correction historique et brutale à la Bourse de New York.

Suite à l’annonce de ces résultats et de prévisions pessimistes pour le trimestre actuel, Facebook a perdu près d’un quart de sa valeur et vu disparaître plus de 200 milliards de dollars de valorisation en une journée.

Du jamais vu pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, qui voit sa fortune personnelle diminuer de quelques 28 milliards de dollars dans la foulée, mais aussi pour Wall Street et le Nasdaq…



Delete Facebook : la concrétisation d’une tendance de fond

Si l’on observe les résultats d’une étude menée par Semrush sur le mouvement de suppression de comptes Facebook sur les 12 derniers mois, les chiffres que vient d’annoncer Meta sont en fait tout sauf une surprise.

Les mouvements « delete facebook«  et la perte d’attractivité du réseau social historique auprès des plus jeunes sont en fait des tendances de fond qui devaient forcement se matérialiser par une perte d’utilisateurs au niveau mondial.


En France, plus de 68000 recherches par mois sur comment supprimer Facebook…

Le nombre de recherches cumulées sur les moteurs de recherche pour « supprimer compte facebook », « comment supprimer un compte facebook » et « supprimer un compte facebook » (les trois requêtes les plus souvent utilisées par les internautes pour s’informer sur le sujet) a été de 68.022 par mois en moyenne.

L’étude note également trois pics d’activité forts surs recherches  :

#1. Avril 2020 (88,400).

A cette période, une fuite de données majeure a été identifiée : les données personnelles de 267 millions de personnes ont été revendues sur le dark web. Ces données incluaient notamment le nom, le prénom, l’adresse mail et le numéro de téléphone. Le tout à un prix unitaire de 500€.

#2. Janvier 2021 (81.000).

C’est là encore une fuite de données qui a relancé l’idée de quitter Facebook.

Il a été découvert et rendu public que près de 5.000 développeurs d’apps recevaient des données personnes qui auraient dû, selon la politique officielle de Facebook, ne pas leur parvenir.

#3. Mars 2021 (81.000).

Cette période a été marquée par de multiples évènements pour Facebook.

Politique de modération plus stricte (au risque de mécontenter ceux qui enfreignent ses règles), préparation d’une version d’Instagram pour enfants contestée, propagation d’un virus via Messenger… autant de phénomènes qui peuvent pousser à prendre du recul.

On comprend mieux que, à force, le réseau social finisse par perdre des utilisateurs ! 4 millions entre septembre et décembre 2021…


TikTok et Twitch en embuscade

En apparence, le classement des réseaux sociaux est relativement stables sur la période étudiée : Facebook (63.362K recherches mensuelles en moyenne), Youtube (52.004K), Instagram (7.162K) forment le podium

On retrouve ensuite Twitter (3.750K), LinkedIn (3.612K), Twitch (3.020K), TikTok (1.001K) et Snapchat (451K).

L’évolution des tendances montre cependant une baisse continue pour Facebook : plus de 83M recherches en mars et avril 2020 (dont celles liées aux fuites de données mentionnées plus haut), puis une baisse autour de 68M jusque janvier 2020, et autour de 55M jusque octobre 2022, avant d’atteindre son plus bas, 45M, en novembre et décembre 2021.

YouTube suit une tendance similaire quoi que moins marquée, avec 55M recherches en janvier et février 2020, et 45M recherches entre juin et décembre 2021.

A l’inverse, Twitch et TikTok sont en forte hausse : Twitch est passé de 1.8M recherches en janvier-février 2020 à des chiffres autour de 3M entre octobre et décembre 2021, soit près du double.

Tiktok est de son côté passé de 368K recherches en janvier-février à 1.5M sur les trois derniers mois, soit une multiplication par 4…






Méthodologie : pour chaque mot clé, Semrush comptabilise les recherches effectuées en ligne entre janvier 2020 et décembre 2021, avant d’établir une moyenne mensuelle.





e-Commerce

Sans grande surprise compte tenu du contexte économique, les ventes enregistrées lors de ce Black Friday sont en baisse...

Insights

LinkedIn dévoile une nouvelle étude sur l’impact que pourrait avoir le contexte d’incertitude économique au sein des entreprises

# A lire aussi ...

Insights

Les 10 vidéos les plus vues de l'histoire de Youtube représentent à elles seules plus de 62 milliards de vues....

Data

Facebook peut cibler les internautes à des fins publicitaires même si ils ne sont pas inscrits sur le réseau social.

Social Media

S’ils devaient choisir un seul type d’influenceur, 67% des français préfèreraient ne suivre que des micro-influenceurs...

Data

Les sites e-commerce sont ceux qui traquent le plus leurs visiteurs avec une moyenne de 27 traqueurs.

Publicité