Experian Marketing Services reconduit son étude bi-annuelle sur les performances des campagnes emailing de fidélisation et présente les résultats du second semestre 2012.

 

Les tendances principales de l’email marketing, tous secteurs confondus

  • Une hausse du taux d’ouvreurs, mais une réactivité moins importante

On constate un taux d’ouvreurs moyen en nette progression, à 20,16% (+3pts par rapport au semestre précédent). En revanche, le taux de cliqueurs est quant à lui stable, ce qui entraîne un taux de réactivité mécaniquement plus faible qu’au semestre précédent, à 15,3% vs 17,85% au premier semestre 2012. Ce constat peut en partie s’expliquer par le boom des nouveaux devices, qui, s’ils permettent au destinataire d’ouvrir instantanément plus facilement les emails reçus, ne garantissent pas une réactivité supérieure, à offre égale.

  • Un taux moyen de NPAI en légère augmentation, à surveiller

On constate un taux moyen de NPAI de 5,46%, en augmentation par rapport au premier semestre 2012 (4,09%). Cette tendance n’est pour autant pas alarmiste car le taux de NPAI observé se rapproche du taux moyen de NPAI à ne pas dépasser pour avoir une base saine (5%).

  • Des procédures simplifiées de désabonnement, pour un meilleur respect des données personnelles

Une hausse du taux de désabonnement est constatée par rapport aux semestres précédents (0,12% vs 0,04% au S2 2011). Les marketers sont plus sensibilisés à l’importance de faciliter les procédures de désabonnement, ils multiplient les call-to-action de désabonnement et renforcent leur visibilité.

Un panorama détaillé des performances des campagnes email envoyées sur le second semestre 2012

L’étude, qui se veut la plus complète possible, présente les performances selon de nombreux indicateurs (mois d’envoi, jour d’envoi, tranche horaire, volume d’envoi), à la fois sur l’ensemble des campagnes emailing étudiées et sur les différents secteurs.

Voici les principaux résultats :

  • La distribution continue sa progression en termes d’ouvreurs (+2,21pts) mais la réactivité n’en est pas améliorée (-2pts)
  • Le secteur du Luxe est toujours en tête du classement sur l’indicateur de réactivité, aidé par l’attachement fort à la marque, et ce bien que l’écart par rapport aux autres secteurs se réduise, tant en termes de cliqueurs  que de réactivité
  • Le secteur des médias connaît une forte hausse du taux d’ouvreurs par rapport au semestre précédent (+ 3.5pts).

Un focus sur le responsive design des emails pour le mobile

« Selon une enquête récemment menée, 27% des internautes surfent au moins une fois par jour sur leur mobile et 8% d’entre eux utilisent quotidiennement leurs tablettes. Il est évident que ces nouveaux supports leur servent également à consulter leurs emails. Nous avons ainsi souhaité nous intéresser un peu plus particulièrement aux bonnes pratiques qui permettent de rendre l’email consultable quelque soit le support de lecture utilisé.» déclare Magalie Lasfargues,responsable Strategic Services, Experian Marketing Services France.

# à lire aussi...

Quel avenir pour les chatbots ?

Marketing, service client, ressources humaines, santé, vente, loisirs culturels, RGPD… Aucun domaine…

Les entreprises préférées des jeunes et ce qu’ils attendent du monde du travail

Selon la dernière édition du baromètre des entreprises préférées des étudiants et…

Innovation : quelle perception par les salariés ?

La transformation numérique, et l’innovation au sens large, sont devenues en quelques…

Pop-up store, le renouveau du retail ?

Les pop-up stores, ou boutiques éphémères, rencontrent un réel succès ces derniers…