Connect with us

Vous cherchez quelque chose en particulier ?

Digital

2018, année du tout programmatique ?

Les dépenses liées à l’achat automatisé d’espaces publicitaires vont s’envoler en 2018. Selon Adobe, près de 90% des marques et agences prévoient en effet d’augmenter leurs dépenses dans le domaine cette année …

 

Adobe a récemment publié les résultats de son enquête sur les attitudes et les prévisions des publicitaires (agences et professionnels) européens.
L’enquête révèle que 100 % des marques envisagent de réaliser tout (62 %) ou partie (38 %) de leurs achats automatisés d’espaces publicitaires en interne d’ici 2022.

Parallèlement, 78 % des professionnels du marketing en agence reconnaissent que certains éléments de l’achat automatisé d’espaces publicitaires seront ré-internalisés par les marques. L’enquête montre que les marques et les agences doivent collaborer plus étroitement pour comprendre leurs rôles respectifs dans l’achat automatisé d’espaces publicitaires.

 

Données et personnalisation : le défi majeur de la réussite de la programmatique en 2018

Les personnes interrogées en entreprise et en agence ont identifié plusieurs opportunités et défis majeurs en matière d’achat d’espaces publicitaires pour l’année à venir.

Elles ont indiqué que les meilleures perspectives résidaient dans le développement des publicités TV automatisées (à 38 % pour les marques et 56 % pour les agences) et dans une analyse et une optimisation multi-écrans (à 38 % pour les marques et 22 % pour les agences).

En 2018, si les marques vont se concentrer sur l’accès aux données pour affiner la personnalisation (33 %), l’objectif prioritaire des agences sera une analyse efficace (33 %).

 

Les investissements dans la programmatique devraient augmenter en 2018

L’enquête révèle également que 2018 sera une année décisive pour les investissements dans la programmatique.

Pour 86 % des marketeurs en entreprise et 89 % des marketeurs en agence média, les dépenses liées à la programmatique vont probablement augmenter l’année prochaine. Les personnes interrogées sont 52 % en entreprise et 56 % en agence à penser que les publicités automatisées auront supplanté les publicités TV d’ici trois à cinq ans, devenant ainsi l’élément central de leur stratégie publicitaire.

Pour preuve, c’est déjà le cas pour 14 % des professionnels du marketing en entreprise. Au vu de ce résultat, les audiences en ligne sont en train de s’imposer face à l’audiovisuel.

 

« Les marques et les agences admettent que les campagnes publicitaires standardisées ne sont plus pertinentes. Pour réussir sur un marché concurrentiel, il est vital de communiquer le bon message au bon public, via le canal adéquat.

Les clients attendent des expériences plus personnalisées : les entreprises doivent donc adopter une approche orientée expérience. Elles doivent proposer en temps réel des campagnes à la fois attrayantes, utiles et agréables à chaque point de contact, sur l’ensemble des écrans »

– commente Philip Duffield, Managing Director d’Adobe Experience Cloud, EMEA.

 

 

 


Méthodologie 

En décembre 2017, Adobe a interrogé 60 marques et agences clientes au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, au Benelux et en Scandinavie.

 

Digital

Alors que l’Ile-de-France arrive en tête du classement (76%), le Nord-Ouest de la France ferme la marche avec 48% de ses entreprises digitalisées...

Avis d'expert

La tendance est aujourd’hui au « sans mot de passe » mais pouvons-nous réellement nous passer des mots de passe sans craindre pour notre...

# A lire aussi ...

Avis d'expert

Par Juliette Guin, experte en data integration chez Fivetran Les données de conversion sont le fondement de l’écosystème de la publicité numérique. Le suivi...

Avis d'expert

L'impact de la création graphique, du copywritting et de la landing page est déterminant pour les campagnes d'acquisition...

Digital

Le contexte dans lequel une publicité est diffusée peut augmenter sa mémorisation jusqu'à 40%...

Data

Une étude Kantar montre que les annonceurs ont désormais conscience de la nécessité de capitaliser sur la data pour mieux contrôler les dépenses médias

Publicité