Selon Médiamétrie, 17,3 millions de Français ont regardé au moins un programme sur une plateforme de SVoD au cours de l’année écoulée ; c’est près de 3 millions de plus que l’an dernier.

Netflix est en tête des plateformes avec 4 SVoDistes sur 5 qui l’ont utilisée lors des 12 derniers mois…


« Nous mesurons la SVoD depuis 4 ans, et nous constatons aujourd’hui que l’évolution récente des pratiques et du public est significative, même si la télévision domine encore largement.

La SVoD s’installe durablement dans les foyers ; les raisons évoquées par les SVoDistes sont multiples, avec en premier lieu l’ergonomie des plateformes et des contenus de qualité en quantité » constate Marine Boulanger, directrice du pôle Cinéma & Entertainment de Médiamétrie.


Le partage de compte participe au développement

La possibilité de partager son abonnement est largement utilisée : 9 SVoDistes sur 10 en font profiter leur entourage.

84% de ce partage s’effectue dans le giron familial (conjoint, enfants, frères et sœurs, parents…).

En s’ancrant dans le temps et dans les usages des plus jeunes, les plateformes de SVoD créent de futurs abonnés, dès lors que les enfants partiront du domicile parental pour fonder leur propre foyer.

Toutes les générations se retrouvent devant les écrans de la SVoD pour une moyenne d’âge qui reste jeune et s’établit à 34 ans : près de la moitié (48%) des SVoDistes 12 derniers mois sont des 15-34 ans ; les 35-49 ans représentent ¼ des SVoDistes, et près de 1 SVoDiste sur 5 a plus de 50 ans.

Les publics de la SVoD ont des habitudes diverses en termes d’écrans utilisés pour accéder à leurs plateformes : à chaque étape de la vie, son écran de prédilection.

Ainsi, pour regarder des programmes en SVoD, les nouveaux parents* utilisent d’abord le téléviseur et laissent les petits écrans – tablettes et smartphones – à leurs enfants.

Autre illustration, les jeunes à la maison** et les jeunes émancipés*** privilégient l’ordinateur puis le smartphone.


La SVoD se pratique sur tous les écrans

L’ordinateur est même l’écran n°1 pour toute une génération :  sur les 12 derniers mois, 71% des Millennials (13-34 ans) y ont recours contre 60% pour le téléviseur.

Si ce dernier reste 1er au global, 73% des SVoDistes et jusqu’à 87% des Millennials utilisent au moins un autre écran.

La souplesse de la souscription aux services de SVoD (1er mois gratuit) favorise l’adoption de multiples plateformes : en moyenne, les SVoDistes utilisent 1,3 plateforme.

Si plusieurs combinaisons existent, le dénominateur commun est bien souvent Netflix : respectivement 61% et 58% des abonnés à Canal+ Séries et à Amazon regardent également des contenus sur Netflix.

Des séries avant tout

Si tous les types de contenus sont consultés, le bilan du 1er semestre est sans appel : les 9 contenus les plus consommés sur Netflix sont des séries, et les femmes en sont les premières adeptes.



Un phénomène durable, ancré dans les mentalités

Les SVoDistes sont très satisfaits de leurs plateformes : en moyenne, ils leur attribuent une note de 8,4 sur 10.

Résultat : plus de 9 SVoDistes sur 10 envisagent de continuer à utiliser leur plateforme de SVoD et 10% d’entre eux réfléchissent même à souscrire à un deuxième service de SVoD.

Du côté des non-souscripteurs, ce sont près de 3 millions d’internautes qui songent à s’abonner à une plateforme dans les 6 prochains mois.

Enfin, 1 internaute sur 3 va suivre avec attention la sortie d’au moins une des nouvelles plateformes, Disney+ en tête.

2 SVoDistes sur 3 accordent de l’importance au catalogue français disponible, une information à prendre en compte par ces nouveaux arrivants.

« Nous suivrons avec attention l’évolution de la multi-souscription avec l’arrivée prochaine sur le marché de Salto, Disney+, HBO Max, Peacock et Apple TV+ , qui risquent de modifier l’équilibre actuel. 

L’actualité nous montre que face à ces nouveaux entrants, les plateformes existantes optent pour de nouvelles stratégies et que les concurrents d’hier deviennent les alliés d’aujourd’hui » conclut Marine Boulanger.





* Nouveaux parents = Personnes ayant la charge d’enfant(s) dont aucun n’a atteint 11 ans (= entrée au collège)
* Jeunes à la maison = Personnes de moins de 25 ans vivant au domicile parental
* Jeunes émancipés = Personnes de moins de 30 ans ayant quitté le domicile parental, vivant seules ou à plusieurs dans un même logement (sans lien de parenté et ne formant pas de couple
)


# à lire aussi...

Données personnelles : des Français inquiets mais pas plus prudents…

Si les Français se disent toujours plus préoccupés par l’utilisation de leurs données personnelles, leurs comportements en la matière évoluent peu…

Les Français et la digitalisation des banques

YouGov a réalisé une étude afin de découvrir ce que les Français pensent des changements liés à la digitalisation du secteur bancaire.

#AdTrends : le marché publicitaire en chiffres

Kantar Media revient en infographie sur les principaux indicateurs du marché publicitaire…

À nouvelle économie, nouveaux KPIs…

Nouveaux business models, levées de fonds astronomiques, valorisations qui semblent déconnectées de…