/

Les chiffres à connaître sur le marketing mobile en 2015

La 11ème édition du Baromètre du marketing mobile vient de paraître, l’occasion de faire le point sur quelques chiffres-clés qui permettent une nouvelle fois de mieux quantifier l’impact du mobile sur le quotidien des internautes français.

 

La Mobile Marketing Association France publie la onzième édition de son Baromètre trimestriel du Marketing Mobile, en partenariat avec comScore, GfK et Médiamétrie.

Cette nouvelle édition s’enrichit de nombreux nouveaux indicateurs et présente l’importance du mobile sur un jour nouveau.

Les chiffres clés du premier semestre 2015 parlent d’eux-mêmes pour démontrer à quel point le mobile est devenu incontournable:

  • Plus de 26 millions de smartphones, tablettes et wearables seront vendus en France en 2015,
  • + 6,9 millions de tablettes en 2ans
  • 68 % des Français de 15 ans et plus sont équipés en smartphone,
  • 31,6 millions de Français sont mobianutes
  • 15 millions de téléphones sont compatibles 4G,
  • La parité homme-femme est atteinte et près de 10% des mobinautes ont plus de 65 ans.

 

« Ce dernier trimestre montre la progression inexorable du mobile sur toutes les dimensions. Avec des téléphones qui sont désormais presque exclusivement des smartphones, des tablettes qui cannibalisent de plus en plus les ordinateurs portables et des wearables qui transforment les montres et bracelets en objets connectés, le mobile est désormais présent à tout moment pour tous les types d’usages »

 

Au niveau marketing, le mobile continue aussi de prendre de l’ampleur:

mobinautes-france-2015

 

 

  • La pression commerciale SMS a cru de 28% sur S1 2015 vs S1 2014
  • 42,5 % des e-mailings sont désormais ouverts sur mobile ou tablette.
  • Plus de 50% des acheteurs mobiles achètent au moins 1 fois par semaine

 

Tous les chiffres-clés à retenir :

 

Présentation PowerPoint

 

 

# Must read

Merci !
N'hésitez pas à vous abonner à la Newsletter hebdo pour ne rater aucune de nos prochaines news:... ou à nous suivre sur les réseaux :