Pour répondre aux récentes controverses sur la présence massive de faux avis sur sa plateforme, TripAdvisor publie pour la première fois de son histoire un rapport détaillé sur ses procédés de modération et leurs résultats.



TripAdvisor vient de publier son tout premier Rapport sur la transparence des avis, révélant des détails jamais partagés auparavant sur ses processus de modération, ainsi que des données statistiques sur le volume de faux avis ciblés en 2018.

Ce rapport d’une trentaine de pages analyse une année complète de données sur les avis soumis sur la plateforme en 2018.

Il détaille l’approche, à plusieurs niveaux, adoptée par la plateforme pour s’assurer que les commentaires affichés sur ses pages soient en conformité avec ses directives.

Le rapport fournit également une ventilation détaillée de la proportion des avis qui ont été bloqués ou supprimés.

S’assurer que TripAdvisor est une plateforme fiable pour nos utilisateurs et pour les entreprises est une priorité absolue. Ces dernières années, nous avons continué d’améliorer nos efforts de détection de la fraude en étant toujours à la pointe de la technologie, mais c’est un combat quotidien et c’est encore loin d’être suffisant

Alors que nous gagnons la lutte contre les faux avis sur TripAdvisor, nous ne pouvons protéger que notre site. Tant que les autres plateformes d’avis ne prendront pas de mesures offensives, les fraudeurs continueront d’exploiter et d’extorquer de l’argent aux petites entreprises. Il est temps que d’autres plateformes comme Google et Facebook se joignent à nous pour s’attaquer de front à ce problème.”

– a déclaré Becky Foley, Directrice Senior, Confiance & Sécurité, chez TripAdvisor.


1,4 million d’avis bloqués en 2018

Premier constat : le nombre d’avis déposés sur la plateforme est colossal !

66 millions d’évaluations ont été soumises à TripAdvisor en 2018 par la communauté mondiale.

Chacune a été analysée à l’aide d’une technologie avancée de détection de la fraude, et 2,7 millions ont été examinés de plus près par une équipe de modération du contenu.


4,7 % de tous les avis ont été rejetés ou supprimés par la technologie d’analyse avancée ou bien manuellement par l’équipe de modération du contenu.

Il existe différentes raisons pour lesquelles TripAdvisor refuse ou supprime des avis, du non-respect des critères de publication (l’utilisation de gros mots, par exemple) aux cas d’avis frauduleux.

Moins de 1 % des avis sont signalés par les utilisateurs ou les établissements pour non-respect des critères de publication de TripAdvisor.

La fraude n’a concerné qu’une infime portion de tous les avis envoyés (2,1 %), et la vaste majorité de ces avis (73 %) a été bloquée avant même d’être mise en ligne.

Cela représente plus de 1,4 million d’avis qui n’ont pas pu parvenir sur la plateforme…

Faux positifs

Dans la majorité des cas (91%), les avis frauduleux sont des avis «positifs» visant à faire la promotion d’un établissement tenu par un proche.

6% sont des avis «négatifs», ayant pour objet de faire baisser injustement un établissement dans le classement ou afin de le discréditer.

Et 3% sont des avis «achetés», dans l’optique d’optimiser sa place dans les classements ou d’améliorer sa réputation en ligne.


Le déclassement pour sanction

34 643 établissements ont été assujettis à un déclassement, soit une réduction de leur position dansle classement dit « de popularité » ou « des voyageurs ».

Des pénalités de classement sont appliquées lorsqu’une entreprise est prise en flagrant délit de tentative d’affichage de faux avis.

Le rapport décrit également les efforts de TripAdvisor pour attraper des auteurs d’avis achetés.

Les auteurs d’avis achetés sont des individus ou des entreprises qui vendent des avis « utilisateurs » sur leur propre site ou sur des sites marchands.

Depuis 2015, TripAdvisor a mis fin à l’activité de plus de 75 sites internet d’avis achetés qui ont été pris en flagrant délit de tentative de vente d’avis, dont un individu qui a été condamné à neuf mois de prison par le tribunal pénal de Lecce en Italie l’année dernière.

Suffisant pour contrer le phénomène ?…





# à lire aussi...

Pourquoi le marketing digital doit changer

Selon une étude menée auprès de 300 000 mobinautes dans le monde,…

Les PME et le Digital : c’est compliqué…

Selon une nouvelle étude Google, trouver de nouveaux clients est la principale…

Les salaires du Digital

Les métiers du numérique ont aujourd’hui le vent en poupe tant du…