La société et ses codes de valeur sont en constante évolution. Pour continuer à attirer les consommateurs et engendrer le désir d’achat, les entreprises ont naturellement du adapter leur communication. Focus sur ces évolutions…

 

L’après-guerre et l’apparition du marketing de masse

A la fin de la Deuxième Guerre mondiale, une très grande partie de la population ne possède plus rien. La demande est très forte et les entreprises doivent produire en très grande quantité. Les entreprises s’adressent à toutes les catégories. Elles ne mettent en place qu’une seule stratégie de communication pour un seul produit et pour tout le monde.

Le marketing de masse est alors né. L’entreprise Coca-Cola en est le parfait exemple. De nos jours, elle s’est évidemment adaptée à la demande des consommateurs et s’est diversifiée, pour assurer la longévité de sa marque.

 

Les années 70 et les premiers besoins clients

C’est au cours de cette décennie qu’apparaît le marketing segmenté. Des demandes plus personnalisées naissent chez les clients, suite à l’inconfort et à la privation des dernières années. Les entreprises ne s’adressent plus à « tout le monde », mais à des segments bien précis de la population. La concurrence voit également le jour et fait rage.

Le consommateur s’informe, analyse les offres et les compare avant tout achat. L’offre devient, pour la première fois, supérieure à la demande et le message devient ciblé pour chaque segment de consommateurs.

 

Les années 90 et l’apparition du marketing genré

Au cours des années 90, les entreprises commencent à cibler les clients selon leur sexe socio-culturel.

Cet article sur le marketing genré nous en donne la définition suivante :

«… Le sexe socio-culturel englobe la notion de genre, qui implique une construction sociale et culturelle. Notamment les rôles et les comportements traditionnellement attribués aux hommes et aux femmes… ».

Les entreprises font reposer leur stratégie marketing sur les stéréotypes attribués aux deux sexes. Ainsi, les marques usent des clichés pour orienter le packaging de leurs produits, tout en augmentant leur chiffre d’affaires.

Une distinction claire et nette s’effectue entre les jouets « de fille » et « de garçon ». Les marques de cosmétiques jouent aussi sur les couleurs. Du noir, du gris ou du bleu foncé pour les hommes, du rose pour les femmes. La force, le côté nature et masculin sont mis en avant dans les pubs pour homme tandis que la douceur, la délicatesse et la féminité le sont dans celles pour femme.

 

Les freins du marketing genré

De nos jours, le marketing genré connaît certaines limites. Nombreux sont ceux à protester contre les stéréotypes et les clichés qui y sont véhiculés. Ainsi, les entreprises repensent leur stratégie de communication et il n’est maintenant plus rare de voir une publicité où un père de famille cuisine pour ses enfants.

Sur Youtube, Keran, une agence suisse de marketing et communication, a désigné le 13 novembre 2017 « pub de la semaine » une publicité de la marque allemande de bricolage Hornbach. Celle-ci abolit, dans sa vidéo, les clichés attribués au sexe féminin.

On y voit une femme détruire avec un marteau des « symboles » associés à la féminité comme la déesse Kali vêtue d’une robe ou encore une princesse habillée en rose. Le marketing genré reste délicat à manier, mais s’il est utilisé judicieusement, il peut rencontrer un certain succès.

 

L’ère du marketing digital

Il prend une place de plus en plus importante en entreprise et est devenu incontournable de nos jours.

Les spécialistes en marketing doivent donc être à l’affût de chaque nouvelle tendance du monde digital et revoir leur stratégie. Une entreprise qui n’utilise pas le marketing numérique à notre époque est vouée à l’échec…

 

 

# à lire aussi...

Innovation : quelle perception par les salariés ?

La transformation numérique, et l’innovation au sens large, sont devenues en quelques…

La transformation des entreprises passe de plus en plus par l’IA

L’Intelligence Artificielle (IA) bouscule les économies mondiales et les dynamiques de concurrence.…

Quel est l’impact du digital sur le métier de trader ?

On le sait désormais bien, le digital va bouleverser bien des milieux…

Internet: les chiffres-clés en 2019

Nombre d’internautes en France et dans le monde, applications mobiles et réseaux…