Pour la première fois de son histoire, Twitter a annoncé une baisse du nombre d’utilisateurs au dernier trimestre 2015. Et si son chiffre d’affaires augmente considérablement d’une année sur l’autre, cela n’enraye pas ses pertes, chiffrées à quelques 521 millions de dollars cette année. Le retard au décollage de l’oiseau bleu perdure et inquiète de plus en plus les investisseurs…

 

A l’occasion de la présentation de ses résultats pour 2015, Twitter a reconnu ne pas avoir réussi à augmenter son nombre d’utilisateurs au quatrième trimestre.

Le réseau social revendique 320 millions d’abonnés fin 2015, soit exactement le même niveau que trois mois plus tôt. En excluant les abonnés recevant un service allégé par SMS, le nombre a même reculé, passant de 307 millions fin septembre à 305 millions fin décembre.

 

Besoin vital d’élargir l’audience

Lors de la présentation de ses résultats financiers, Twitter a offert deux explications à propos du nombre d’utilisateurs actifs mensuels qui stagne (sans vraiment convaincre son auditoire de spécialistes).

La première raison serait la saisonnalité : le quatrième trimestre serait traditionnellement une période creuse pour Twitter en termes de croissance d’utilisateurs.

Seconde raison invoquée: Twitter a envoyé moins d’emails de notifications à ses utilisateurs au cours du 4ème trimestre 2015. En somme, il a moins encouragé ses utilisateurs à revenir sur le service.

Le réseau social mise sur les grands événements (le Super Bowl, la cérémonie des Oscars, l’élection américaine, etc) pour l’aider à être attractif et faire de nouveau parler de lui.

Cette stagnation du nombre d’utilisateurs rend d’autant plus urgents les efforts du groupe pour tenter de simplifier et modifier son produit en vue de séduire un plus large public, mais la manoeuvre est délicate car le réseau risque ce faisant de s’aliéner ses actuels utilisateurs fidèles.

Depuis plusieurs mois déjà, le réseau social a pris le parti de faire évoluer son service afin d’élargir son audience. Dernière mise à jour survenue cette semaine : l’intégration d’un algorithme qui affiche une sélection de tweets en haut du fil d’actualité – ceux-ci étant choisis selon les centres d’intérêt de l’utilisateur -, avant de laisser place à des messages apparaissant par ordre chronologique, comme c’était le cas historiquement.

Si cette mesure a aussitôt provoqué d’importantes critiques des utilisateurs, Twitter semble ne plus avoir le choix et être désormais au pied du mur.

Il devient vital de prouver que l’entreprise est capable d’inverser la tendance générale pour aller dans le sens qu’attendent les investisseurs.
Car, ces derniers sont réellement inquiets du ralentissement de la croissance de Twitter qui dure depuis trop longtemps, à leur goût…

 

Twitter a perdu 1 milliard en 2 ans

Côté résultats, Twitter a terminé l’année 2015 sur un chiffre d’affaires en hausse de 58%, à 2,2 milliards de dollars, sur l’ensemble de l’année, et de 48%, à 710 millions, au quatrième trimestre, un niveau conforme aux attentes.

En revanche, Twitter, qui n’a jamais dégagé un dollar de bénéfice, a de nouveau accusé une perte nette, de 521 millions de dollars sur l’année et de 90 millions sur les trois derniers mois.

Et si l’on ajoute à ces résultats les 577 millions de pertes en 2014, c’est plus d’un milliard de dollars que Twitter aurait perdu en 2 ans.

Pas de quoi rassurer les investisseurs, qui commencent à perdre patience.

En Bourse, l’action ne cesse de tomber à des niveaux toujours plus bas depuis le début de l’année, et a perdu 80% de sa valeur depuis ses sommets de décembre 2013, juste après l’introduction en Bourse.

 

Les prochains résultats de Twitter seront à coup sûr scrutés de très près par les analystes et l’avenir du réseau social se jouera peut-être dans sa capacité à innover dans les mois à venir.

Affaire à suivre…

 

3 commentaires

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !