Si la France compte aujourd’hui 36 millions de cyberacheteurs, près d’1 Français sur 2 déclare utiliser ou avoir déjà utilisé un portail de cashback pour bénéficier de remises sur ses achats en ligne. Une nouvelle étude vient dresser le profil de ces cashbackers français et leurs habitudes de consommation.

 

Portrait-robot du cashbacker français

 

Des femmes actives avec un fort pouvoir d’achat

Les femmes représentent 61% des cashbackers français. La moitié des utilisateurs d’un portail de cashback a entre 35 et 54 ans et majoritairement un profil CSP+ (39% d’entre eux). Les 18- 34 ans représentent quant à eux un tiers de cette population.

Le Sud-Est avec 27% et le Nord-Ouest avec 22% arrivent en tête des régions françaises qui comptent le plus d’adeptes du cashback alors que l’Ile-de-France n’en réunit que 19%.

 

Des acheteurs plus réguliers et plus dépensiers que les cyberacheteurs traditionnels

L’étude Toluna pour Webloyalty révèle, qu’en moyenne, un cashbacker français dépense 105 euros par mois répartis sur 6 sites marchands différents, soit 30 euros de plus et 1 site de plus qu’un cyberacheteur non utilisateur du cashback.

Ils sont 70% à dépenser 50 euros et plus par mois et 43% ont même un budget qui dépasse les 100 euros, contre respectivement 55 et 27% pour les non cashbackers.

Les cashbackers achètent tous les mois. 98 % d’entre eux font au moins un achat en ligne par mois contre 86% chez les non cashbackers. Ils sont aujourd’hui 32% à effectuer 5 achats et plus par mois contre seulement 19% chez les non cashbackers.

 

Des acheteurs qui ont finalement les mêmes habitudes d’achats

La mode remporte la palme des produits les plus souvent achetés sur Internet. Chez les cashbackers, ils sont 54% à déclarer acheter fréquemment ce type de produits et 47% chez les non cashbackers.

Les produits culturels (livre, presse, DVD, loisirs créatifs, …) arrivent sur la deuxième marche du podium avec 42% de cashbackers et 38% de non cashbackers.

Les produits high-tech & électroménager figurent en troisième position des biens les plus achetés avec 39% chez les cashbackers et 34% chez les non cashbackers.

Les sites de tourisme et de produits de beauté sont aussi régulièrement sollicités, ces deux secteurs complètent la suite du podium chez les cashbackers et les non cashbakers.

A noter : les sites de livraison de repas ont été adoptés plus vite par les cashbackers, ils sont 10% à y avoir recours vs 4% chez les non cashbackers. Idem pour la livraison de courses alimentaires, ils sont déjà 30% à remplir régulièrement leur « frigo » en ligne vs 22% chez les non cashbackers.

 

« Cette étude démontre que le cashback s’installe progressivement dans les pratiques courantes de comportement d’achat en ligne en France. On constate que ces portails sont particulièrement plébiscités par les cyberacheteurs les plus réguliers et dont le niveau de dépenses mensuelles est sensiblement supérieur à la moyenne. Ces types d’acheteurs, de plus en plus nombreux, sont particulièrement rôdés aux codes d’Internet, aux nouveaux modes de consommation en ligne et se laissent séduire plus que d’autres par les propositions de bons plans des ecommerçants» conclut Rodolphe Oulmi, Directeur Général Adjoint de Webloyalty France.

 

Etude réalisée par Toluna pour Webloyalty, éditeur de portails e-shopping, auprès de 1024 personnes au mois d’octobre 2016.

 

 

Newsletter

Chaque mardi, un condensé d'infos Marketing / Digital et Ebusiness directement dans votre boite mail !