L’art n’échappe pas à la révolution numérique… Les ventes en ligne d’objets d’art croissent en moyenne de 15 % par an, et le volume des transactions devrait dépasser les 9 milliards de dollars d’ici à 2021.

 

 

Les temps changent et les mœurs aussi. Longtemps réservé aux ambiances feutrées des salles de vente ou des galleries, l’achat d’œuvres d’art semble désormais se démocratiser sur le web.

La plateforme spécialisée KAZoART vient de publier les résultats d’une étude menée sur le profil des acheteurs d’art en ligne et sur les tendances de ce marché en plein développement.

 

L’achat d’art en ligne a la cote

L’achat d’art en ligne conquiert chaque année un peu plus le cœur des amateurs d’art, qu’ils soient néophytes ou plus confirmés.

Selon une étude sur “Le marché de l’art en ligne” publiée par l’assureur Hiscox , il représente désormais 4,22 milliards de dollars dans le monde et augmente de 15% en moyenne par an. Une évolution significative qui confirme le réel engouement des amateurs d’art pour cette nouvelle pratique.

 

 

Le web aide à sauter le pas

Large choix d’œuvres, accès simple et rapide depuis chez soi, prix abordables, plus grande transparence sur les prix.

Nombreux sont les critères qui rendent l’art plus accessible et incitent les amateurs à acquérir leur première oeuvre.

L’art est désormais à portée de clic. Exit les appréhensions à l’idée de pousser la porte d’une galerie.

 

L’art accessible, même pour les non initiés.

Si les 25/34 ans sont ceux qui réalisent le plus d’achats d’oeuvres d’art en ligne, ce sont les 35/44 ans qui ont les paniers les plus élevés.

Couple en quête de décoration, fan connectée, trentenaire novice en la matière, les acheteurs d’art en ligne sont majoritairement jeunes et citadins. L’achat d’art s’ouvre donc à de nouvelles cibles d’amateurs non initiés…

 

 

# à lire aussi...

Travail : le salaire ne fait pas le bonheur…

40% des employés privilégient l’épanouissement au travail plutôt que le salaire.

Quand Apple fait cavalier seul…

Ne dites plus GAFA, mais GAF… Depuis plusieurs mois, Apple prend en…

Le parcours d’achat à l’ère de l’omnicanal

L’omnicanal est désormais une réalité pour une majorité de consommateurs. Si le…

Etude : Les Français et leurs usages du mobile…

Open, l’EBG et Testapic présentent la quatrième vague du baromètre sur les usages mobiles en…