Voitures connectées, conduite autonome, économie collaborative, véhicules électriques… Autant d’innovations qui créent de nouvelles opportunités commerciales dans le secteur automobile.

Dans le futur, le véhicule de demain ne nécessitera pas forcément d’interaction humaine, ce qui laissera aux conducteurs et passagers tout le loisir de faire autre chose, comme du shopping…





Une tribune de Lucas Leonardi, VP Automative chez Valtech



Les constructeurs automobiles sont passés à la vitesse supérieure. Les tendances et avancées technologiques de ces dernières années les obligent à affiner leurs stratégies de connectivité et à adapter leur offre aux besoins de connectivité constante des clients.


Interfaces digitales

Samsung et Harman ont présenté leur Digital Cockpit lors du salon CES (Consumer Electronic Show) 2019, une technologie offrant des fonctions de personnalisation tant pour le véhicule que pour le domicile.

A l’instar d’autres IA avant elle, Bixby sert de copilote à ce Digital Cockpit.

Dans le confort de leur véhicule, les passagers peuvent activer des commandes vocales connectées avec plusieurs applications tierces, et même vérifier le statut de leur résidence pour les utilisateurs de Galaxy Home.

Voitures autonomes

Avec le lancement d’un programme pilote proche du covoiturage, Waymo travaille à augmenter la sécurité automobile en réduisant le nombre de conducteurs sur les routes.

Les passagers de voitures autonomes peuvent effectuer leurs trajets quotidiens en toute sécurité et en profiter pour s’adonner à leur shopping.

Estimant que l’expérience passager, déjà confortable, pouvait encore être améliorée, Walmart est entré en partenariat avec Waymo afin d’assurer le transport de ses clients jusqu’au magasin.

Après qu’ils aient passé leur commande en ligne, un véhicule Waymo vient chercher les clients afin qu’ils puissent la récupérer en point de vente. Les employés de Walmart s’occupent du chargement, offrant ainsi un service complet au client qui n’a jamais à sortir de la voiture, dans une expérience client entièrement sans couture.

L’invasion des GAFA

Le développement digital des voitures connectées ressort clairement du fait qu’au moins trois des quatre GAFA sont en train de se frayer ouvertement un chemin dans le domaine automobile.

Google relie le système électrique du véhicule au smartphone du conducteur via le système Android Auto. La compagnie travaille également sur son projet de voiture autonome depuis 2009.

Le projet est désormais géré intégralement par sa filiale, Waymo, qui cherche à s’établir comme fournisseur d’Operating System et de logiciels embarqués pour différents constructeurs, de Volvo en passant par Renault-Nissan.

Apple CarPlay est une solution similaire à Android Auto, disponible uniquement pour les utilisateurs de l’iPhone et contrôlée par Siri.

Apple souhaiterait également pouvoir proposer des logiciels pour véhicules autonomes, mais a clôturé son projet de voiture, intitulé iCar.

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon est intégré dans les voitures d’une grande variété de constructeurs.

La première alliance avec Ford a été annoncée dès le salon CES 2017 ; Alexa est aujourd’hui intégrée dans tous les modèles BMW depuis mi-2018 et Audi depuis cette année grâce à Valtec Mobility, Joint Venture entre Audi et Valtech.

Facebook, quant à lui, est à la traîne. Sheryl Sandberg, COO de Facebook, déclarait en plaisantant durant l’IAA 2017 de Francfort que Facebook était « la seule société de la Silicon Valley ne souhaitant pas construire de voiture. »

La compagnie ne montre toujours aucun signe indiquant qu’elle souhaite concevoir un logiciel de bord de son cru.

Cependant, Facebook a montré sa volonté de coopérer avec le secteur automobile en matière d’intelligence artificielle et d’outils digitaux.

Ce schéma tente d’illustrer le réseau complexe de coopérations dans le secteur automobile.
Copyright : Valtech

Les constructeurs automobiles travaillent activement à l’élaboration de solutions qui leur permettraient d’éviter de laisser la connectivité embarquée exclusivement dans le giron des GAFA.

Mais les défis automobiles de demain sont coûteux et compliqués. Pour faire face aux GAFA, les équipementiers et les entreprises informatiques du secteur cherchent donc à créer des alliances, des partenariats afin de développer une voiture entièrement autonome.

La course a commencé…


# à lire aussi...

PSD2 : un nouveau défi pour le e-commerce

Une révolution est en marche sur le marché des services financiers en…

E-commerce : Tous les avis ne se valent pas…

Les avis clients jouent un rôle de plus en plus important pour…

Chatbots vs Moteurs de recherche : Comment choisir ?

Pour répondre aux demandes des utilisateurs, les marques ont de plus en…

IoT : les 5 secteurs les plus impactés

L’Internet des Objets (ou IoT) est en train de bouleverser tout un…