Rakuten Marketing vient de publier les résultats d’une étude internationale sur les priorités des marketeurs en 2020.

Le sondage a cherché à comprendre les priorités, les challenges ou les axes prioritaires de leur stratégie pour l’année prochaine.




Trouver de nouvelles audiences, explorer de nouveaux marchés

L’année 2020 s’annonce prometteuse pour les services marketing, les budgets vont augmenter pour 69% des marketeurs, et sera stable pour 17%.

Lorsque l’on interroge les responsables marketing français sur leurs priorités stratégiques pour l’année prochaine, 57% répondent qu’ils souhaitent s’étendre sur de nouveaux marchés, et 45% veulent améliorer la mesure de leurs campagnes publicitaires.

Les marketeurs souhaitent également introduire de nouvelles innovations et technologies comme l’IA dans leur stratégie marketing (38%), mais aussi faire plus entendre la voix du marketing au niveau de leur direction. (38%)


Qui dit nouvelle année, dit nouveaux challenges !

48% des marketeurs pensent que l’innovation en matière de marketing sera le plus gros challenge à relever, suivi de près par la fidélisation des clients (47%) alors que les consommateurs comparent toujours plus les différentes offres à la fois en ligne et en magasin.

En examinant les principaux obstacles que les spécialistes européens du marketing prévoient pour l’année à venir, 36% des personnes interrogées ont déclaré que la recherche de nouveaux clients représente le plus grand défi, ils craignent aussi la compétition qui se durcit face aux géants de l’e-commerce comme Amazon (35%), mais aussi de réussir à faire face à la lassitude des consommateurs face aux publicités en ligne (33%).


Quels investissements en 2020 ?

Les spécialistes du marketing souhaitent concentrer de nouveaux budgets dans des canaux tels que les influenceurs (37%), la publicité sur les médias sociaux (36%), ou le marketing d’affiliation (24%).

Ces investissements reflètent la volonté de trouver de nouveaux clients et d’innover dans leur stratégie marketing.

Alors que les responsables marketing ont besoin d’un meilleur retour sur investissement, l’email marketing, canal le plus traditionnel, a été identifié comme la principale source de gaspillage des dépenses publicitaires. (33%)

La fin de l’année est toujours une période charnière pour les services marketing, ils sont 55% à faire de Noël leur principale période de ventes sur laquelle concentrer leurs campagnes et donc leurs investissements.


2020 : l’affiliation au cœur de la stratégie marketing

Aujourd’hui, les responsables marketing se projettent dans un monde sans cookie pour regagner la confiance des consommateurs français qui se lassent de plus en plus de la publicité digitale. 

Pour atteindre cet objectif, 19% des marketeurs considèrent l’affiliation comme un outil idéal qui permet de toucher une audience pertinente sans être trop intrusif.

En effet, 24% des spécialistes marketing veulent augmenter leurs investissements dans le marketing d’affiliation.

Ce canal répond à de nombreuses priorités des marketeurs pour 2020, comme par exemple s’ouvrir sur de nouveaux marchés à l’international ou toucher de nouvelles audiences. Le marketing d’affiliation permet un contact direct et authentique avec une audience locale, avec un risque d’investissement faible.




Méthodologie

Cette nouvelle étude Rakuten Marketing a interrogé 600 marketeurs en 2019 au Royaume-Uni, en Allemagne, et en France.



# à lire aussi...

Etude : Les Français et leurs usages du mobile…

Open, l’EBG et Testapic présentent la quatrième vague du baromètre sur les usages mobiles en…

Assistants vocaux : la nouvelle voix de l’expérience client…

Après un accueil plutôt sceptique de la part des consommateurs, chatbots et…

Nous parcourons chaque jour 180 mètres sur notre smartphone

OnePlus a réalisé une étude auprès de 9,000 utilisateurs de smartphones en Europe…

Données personnelles : des Français inquiets mais pas plus prudents…

Si les Français se disent toujours plus préoccupés par l’utilisation de leurs données personnelles, leurs comportements en la matière évoluent peu…