/

La place de l’email dans les budgets emarketing

Quelle place a occupé l’e-mailing dans les campagnes des annonceurs en 2012 ? Les budgets ont-il augmenté ? Qu’en est-il de la fréquence d’envoi ? Réponses avec des données d’une étude de CCM Benchmark

L’e-mailing pèse 16 % du budget e-marketing des sites

Preuve que l’e-mailing reste un levier de recrutement important, les sites consultés consacrent en moyenne 16 % de leur budget e-marketing aux opérations d’e-mailing. Pour autant, la dispersion est très forte selon les profils. Pour 43% des sites, l’e-mailing représente ainsi moins de 5 % du budget e-marketing global de l’entreprise, alors qu’ils sont près de 10 % à y consacrer plus de 40 %.

emailing-budgets

La distinction ne s’opère pas tant entre BtoB et BtoC – peu de différences subsistant dans la part du budget e-marketing consacrée aux opérations d’e-mailing – qu’entre types de sites. L’e-mailing est ainsi bien plus sollicité par les sites transactionnels et les sites médias que par les sites de marques. Les premiers y voient un moyen de faire du lead, les seconds un bon relais d’audience. Autre constat, le poids de l’e-mailing s’accroît avec l’audience des sites. De même, et en toute logique, plus la fréquence d’envoi est élevée plus la part du budget e-marketing allouée aux opérations d’e-mailing est conséquente.

Les budgets e-mailing devraient encore progresser en 2012

38% des annonceurs questionnés estiment que leur investissement sur ce canal sera supérieur en 2012 à ce qu’il était en 2011 : des statistiques qui démontrent une nouvelle fois que l’emailing n’est pas mort…Evolutions des budgets emailing

Les sites transactionnels, médias, btob ainsi que les sites ayant une forte audience indiquent plus fréquemment une hausse de leur budget consacré aux opérations d’e-mailing. 46% des sites transactionnels comptent ainsi augmenter leur budget e-mailing en 2012, de même que 45% des sites de plus de 100 000 pages vues par mois.

Autres indicateurs intéressants à noter dans cette étude :

– 44% des sites interrogés sont devenus plus actifs en matière d’e-mailing cette année, tandis que la même proportion de sites n’a pas modifié sa fréquence d’envoi

– 2 sites sur 5 louent ou achètent des bases avec un coût moyen déclaré de 300 euros du mille

Source JDN

# Must read